BruCON lance un pont entre les hackers et la sécurité

22/09/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

La première édition de BruCON à Bruxelles a parfaitement réussi dans la mission que lui avaient assignée ses cinq initiateurs.

La première édition de BruCON à Bruxelles a parfaitement réussi dans la mission que lui avaient assignée ses cinq initiateurs.

Son objectif était en effet de lancer un pont entre les membres du monde du piratage, les défenseurs de la sécurité, les services d'ordre/pouvoirs publics et le monde académique. Et ce contrairement aux autres événements de sécurité trop axés sur le regroupement d'entreprises, en l'occurrence les vendeurs et les acheteurs. Avec 250 participants, les attentes ont été dépassées, mais le rapport visé entre les différents groupes a lui été rencontré.

Les initiateurs ont souligné formellement que le terme 'hackers' devait être considéré ici dans un sens positif et pas comme des personnes mal intentionnées ou 'blackhat'. Cela s'est traduit du reste tant dans le support par de grandes sociétés renommées que dans une collaboration active d'associations de pirates en Belgique et dans les pays proches, ainsi que d'organisations de spécialistes de la sécurité. Avec un éventail particulièrement large et varié de sujets - de l'ingénierie sociale en passant par IPv6 jusqu'à l'analyse de maliciels 'hardcore' -, BruCON a offert également un aperçu très pointu des problèmes actuels et futurs.

Les contacts des organisateurs dans les secteurs de la sécurité et du piratage se sont traduits par un groupe d'orateurs faisant autorité (et dotés de suffisamment d'humour que pour présenter en douceur des situations sécuritaires quelque peu épicées). La portée des interventions a été illustrée par un atelier de The Open Organization of Lockpickers (TOOOL), alias des experts dans le crochetage de... serrures. L'objectif est d'organiser désormais BruCON chaque année.

Nos partenaires