BPO: consolidation en vue

09/10/09 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Un quart des fournisseurs de business process outsourcing (BPO) n'existera plus d'ici 2012, estime Gartner, soit qu'ils disparaîtront, soit qu'ils seront absorbés ou remplacés par de nouveaux acteurs qui proposeront le BPO sous la forme de sevices standard, automatisés et de type utility.

Un quart des fournisseurs de business process outsourcing (BPO) n'existera plus d'ici 2012, estime Gartner, soit qu'ils disparaîtront, soit qu'ils seront absorbés ou remplacés par de nouveaux acteurs qui proposeront le BPO sous la forme de sevices standard, automatisés et de type utility.

Et le cabinet de justifier son avertissement par 6 constats: le manque de rentabilité chronique des contrats de BPO; l'impossibilité pour certains vendeurs de gagner de nouveaux contrats ou d'améliorer leur croissance et/ou leur rentabilité; la perte d'une référence majeure qui réduit la visibilité sur le marché; le manque de financement risque de ne pas permettre à certains fournisseurs de répondre à un appel d'offres BPO qui implique souvent un investissement substantiel en cash dès le début du contrat; l'exposition élevée du secteur bancaire et financier qui représente 1/3 des contrats BPO; et le taux plus élevé de rupture de contrats BPO ainsi que la réinternalisation de certains contrats.

Pour aider les CIO et les gestionnaires de contrat à évaluer et à réduire les risques liés aux vendeurs BPO, Gartner publie un rapport intitulé "Business Process Outsourcing Vendor Consolidations: is you contract at risk?"

Nos partenaires