Bplus va contrer 'l'assaut de la NVA sur les médias sociaux'

20/05/14 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Datanews

Le 24 mai à 9 heures, la N-VA va faire diffuser un message (Voterez-vous pour le modèle NVA ou pour le modèle PS) par ses sympathisants via Facebook et Twitter. Le groupe de pression BPlus va faire pareil une heure plus tard, mais avec un message pro-belge

Bplus va contrer 'l'assaut de la NVA sur les médias sociaux'

© BELGA

Le 24 mai à 9 heures, la N-VA va faire diffuser le message "Kiest u voor het N-VA-model of voor het PS-model?" (Voterez-vous pour le modèle NVA ou pour le modèle PS) par ses sympathisants via Facebook et Twitter. Le groupe de pression BPlus va faire pareil une heure plus tard, mais avec un message pro-belge: "La Belgique est un atout pour les Flamands, les Wallons et les Bruxellois."

Il y a un mois, la N-VA lançait une campagne sur le site de 'crowdspeaking' Thunderclap, dans l'intention de recruter le plus de personnes possible le 24 mai à 9 heures pour partager le message "Kiest u voor het N-VA-model of voor het PS-model?" avec leurs amis sur Facebook, Twitter et Tumblr.

Entre-temps, 2.200 sympathisants ont déjà couplé leurs comptes sur Thunderclap.it et ont ainsi autorisé le site à diffuser automatiquement le 24 mai à 9 heures du matin le message de la N-VA en leur nom sous la forme d'une mise à jour de statut, d'un tweet ou d'un message de blog. Le nombre attendu de 250 personnes est ainsi largement dépassé. Alors qu'il ne reste plus que cinq jours, la campagne atteindra déjà à coup sûr 950.000 utilisateurs des médias sociaux. "Le but est que tout un chacun qui ouvrira le 24 mai son compte Facebook ou Twitter, voit apparaître notre message", a récemment expliqué le porte-parole de la N-VA, Joachim Pohlmann.

Le groupe de pression BPlus - qui a été fondé par les ex-ministres Willy Claes et Freddy Willockx et le commentateur politique Luc Van der Kelen, et qui milite pour une solide coordination par-dessus les régions et s'oppose donc au modèle confédéral de Bart De Wever et consorts - entend contrer ce 'bombardement social' de la N-VA par une campagne similaire sur Thunderclap, mais avec un tout autre message, pro-Belge celui-ci: "La Belgique est un atout pour les Flamands, les Wallons et les Bruxellois".

La procédure est identique: quiconque veut partager le message de BPlus le 24 mai à 10 heures, soit une heure après l'assaut de la N-VA - via Facebook, Twitter ou Tumblr, est invité à coupler son compte sur Thunderclap.it.

BPlus cible 100 sympathisants. Cela signifie que le message ne sera diffusé que si la campagne (prévue dans cinq jours, comme celle de la N-VA) est soutenue par au moins 100 personnes.

Il n'y a guère, le Parlement européen a lui aussi lancé une campagne sur Thunderclap avec le message suivant: "Je vais utiliser mon pouvoir pour choisir qui va diriger l'Europe. Participez & votez durant #EP2014 #jevote". Cette campagne sera, elle, interrompue un peu plus tôt, à savoir le 21 mai.

En savoir plus sur:

Nos partenaires