Bose présente des lunettes AR mettant l'accent sur l'audio

12/03/18 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Lors de SXSW, la conférence annuelle consacrée aux médias, à la musique et aux films dans l'état du Texas, Bose a exhibé la première version de ses lunettes à réalité augmentée. Contrairement à Google Glass et Intel Vaunt, Bose fait ici la part belle aux applications audio.

Bose présente des lunettes AR mettant l'accent sur l'audio

© Bose

En 2012 déjà, Google avait conçu des premières lunettes à réalité augmentée avec les Google Glass, mais l'opération n'alla guère plus loin qu'une version bêta. Début de cette année, Intel a aussi annoncé qu'elle préparait des lunettes AR: Intel Vaunt, qui projetteront l'information directement sur la rétine de l'oeil. De plus, il existe encore des produits comme Microsoft Hololens, Magic Leap One ou Vuzix Blade, qui tentent tous de devenir les premières lunettes AR à succès.

Lunettes sans caméra

Bose mise, elle, sur un autre cheval. L'entreprise est surtout connue pour ses produits audio, ce qui fait qu'il n'est guère étonnant que le focus repose ici sur l'audio. Les lunettes ne sont même pas équipées d'une caméra ou d'un écran de transfert d'informations. Elles ressemblent à des lunettes solaires classiques à la monture assez proéminente. A leurs extrémités, les lunettes sont dotées de petits haut-parleurs qui envoient directement le son dans vos oreilles, sans incommoder les personnes autour de vous.

Malgré l'absence d'une caméra, les lunettes 'voient' parfaitement ce que vous regardez. Dans ce but, elles combinent direction de la vision et données GPS pour générer une image claire de ce que vous voyez. L'objectif est que vous puissiez demander des informations sur votre environnement, comme par exemple les critiques d'un restaurant ou l'historique d'un monument. La navigation sur base d'instructions audio fait aussi partie des possibilités.

Enfin, les lunettes peuvent aussi identifier certains mouvements de la tête. Si on vous appelle par exemple, un simple hochement vertical (oui) de la tête doit suffire pour prendre la communication, alors qu'un hochement horizontal (non) orientera la personne qui appelle vers le mail vocal.

'Bose AR'

Pour veiller à ce que des applications soient effectivement développées pour les lunettes, Bose crée une entreprise de 50 millions de dollars appelée 'Bose AR'. Celle-ci a pour but d'investir dans des startups qui souhaitent mettre au point des applications pour la plate-forme. Pourtant, 'Bose AR' ne sera pas destinée uniquement aux lunettes AR et même pas exclusivement aux produits Bose. A terme, le software serait aussi incorporé à d'autres lunettes, voire à des casques intelligents. Des firmes telles TripAdvisor, Yelp et TuneIn ont entre-temps déjà confirmé qu'elles allaient collaborer avec Bose en vue de mettre leurs services à disposition sur 'Bose AR'.

Bose en est évidemment pour l'instant encore à une phase de tests très précoce. On ne sait donc pas clairement quand les lunettes seront effectivement commercialisées et à quel prix.

En savoir plus sur:

Nos partenaires