Bosch et Daimler sur le point de tester des voitures autonomes

11/07/18 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Datanews

L'année prochaine, les deux entreprises allemandes souhaitent proposer des trajets autonomes en véhicules Mercedes dans la Silicon Valley. Nvidia est également impliqué dans le projet.

Bosch et Daimler sur le point de tester des voitures autonomes

. © AFP

Daimler AG, propriétaire de la marque Mercedes-Benz, et le fabricant de composants Bosch lanceront l'année prochaine un programme d'essai de voitures autonomes. Les essais seront réalisés avec des véhicules Mercedes des classes S et B qui seront fournis par Daimler au même titre que les infrastructures d'essai. Bosch fournira notamment les capteurs.

Ces deux entreprises souhaitent proposer des trajets gratuits dans la Silicon Valley par l'intermédiaire d'une app développée par Daimler. On ne sait pas encore précisément où les essais se dérouleront, car les discussions avec les autorités locales sont toujours en cours. Chaque voiture devrait être dotée d'un volant et d'un chauffeur afin de pouvoir reprendre les commandes en cas de défaillance.

Daimler et Bosch collaborent déjà étroitement sur le thème des voitures autonomes depuis 2017. Lors de sa conférence Connected World organisée au printemps, un dirigeant de Bosch a fait savoir qu'une voiture autonome de niveau 5 (capable de rouler sans aucune intervention humaine) devrait voir le jour d'ici le "début de la prochaine décennie". Les deux entreprises y ont d'ailleurs déjà présenté une première solution de stationnement autonome.

On ne connaît pas encore le nombre de trajets ou de véhicules que comprendra le programme d'essai. On sait en revanche que le projet pilote tournera sur la plateforme Nvidia DRIVE Pegasus. En ce moment, Bosch collabore aussi étroitement avec Nvidia pour mettre au point un système capable de traiter toutes les informations du véhicule au profit de la conduite autonome.

La Silicon Valley peut paraître un choix étrange pour les deux entreprises allemandes, mais toutes deux travaillent spécifiquement à cette technologie tant à Stuttgart qu'en Californie. Et puisque Waymo (d'Alphabet) et Uber réalisent déjà des tests dans la région, les autorités locales pourraient se montrer plus conciliantes.

Nos partenaires