Borland achète et vend

09/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 08/02/06 à 23:59

Source: Datanews

Borland, le spécialiste en Software Delivery Optimization (SDO), a annoncé le rachat de Segue Software. En même temps, son CEO, Todd Nielsen, a déclaré mettre en vente les activités de développement de logiciels de Borland.

Borland met fin à une ère puisqu'elle va vendre ses activités de développement de logiciels, précisément l'Integrated Development Environment (IDE). Ces activités ont pourtant sorti quelques produits à succès, comme Borland Developer Studio et JBuilder. L'entreprise a demandé à Bear, Stearns & Co de s'occuper de cette vente.Borland va se focaliser uniquement sur l'Application Lifecycle Management (ALM). Selon Todd Nielsen, CEO, l'IDE et l'ALM sont des marchés par trop différents, exigeant chacun un business model propre et des investissements très pointus. Dans ce contexte, l'entreprise rachète Segue Software, un spécialiste ALM. Les compétences de Segue seront, selon Nielsen, parfaitement complémentaires de la gamme de produits d'optimisation de la qualité logicielle. Borland versera 100 millions d'euros au comptant pour Segue. Le rachat devrait être entériné durant le deuxième trimestre.Les analystes considèrent avec scepticisme la fascinante volte-face de Borland. L'un d'eux, de l'entreprise de consultance Ovum, déclare: "Il s'agit d'un pas osé qui démontre combien le CEO Todd Nielsen est prêt à secouer l'entreprise et à y imposer son empreinte." C'est en novembre 2005 que Nielsen, ex-Oracle, a été nommé CEO et président du conseil d'administration, après que Dale Tuller ait quitté l'entreprise, en juin, à cause de résultats trimestriels décevants.Les analystes ne se prononcent par contre pas clairement sur le bien-fondé stratégique des récents changements: "Au vu des rentrées constantes que l'entreprise a toujours tirées de Delphi (composant de Developer Studio, ndlr) et de JBuilder, il y a un risque que leur vente soit un pas de trop et trop précoce aussi. Tous les yeux sont fixés sur les prochains résultats financiers de Borland. (...). Toute la question est de savoir si Borland sera le grand gagnant ou le... grand perdant.

Nos partenaires