BMW examine si Google n'enfreint pas le droit des marques avec Alphabet

12/08/15 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Ce lundi, l'entreprise technologique Google annonçait qu'elle allait devenir une filiale d'Alphabet. Seuls les services internet qui ont fait connaître pour la première fois Google, continueront d'être hébergés chez le géant internet. Les autres services dépendront dorénavant directement d'Alphabet.

BMW examine si Google n'enfreint pas le droit des marques avec Alphabet

© Google

Cette appellation pas vraiment originale de la maison mère suscite à présent un grand nombre de réactions car il y a des tas d'entreprises, qui utilisent le nom Alphabet. La plupart d'entre elles n'ont cependant guère de problèmes avec ce choix.

Mais Alphabet, c'est aussi le nom d'un plan de leasing de BMW. Le constructeur automobile allemand n'est dès lors pas ravi de la nouvelle appellation de l'entreprise technologique. Alphabet.com appartient en effet à BMW et dans une première réaction, l'entreprise a donc annoncé ne pas envisager de vendre son nom de domaine. Google n'a pas non plus approché BMW à propos de son choix.

BMW examine à présent s'il est question d'une violation du droit des marques. Tel est généralement le cas, lorsque deux entreprises sont actives dans le même secteur. Google ne vend certes pas (encore) de voitures, mais elle en développe néanmoins une sans chauffeur, ce qui pourrait poser problème par la suite.

En savoir plus sur:

Nos partenaires