Blue Origin de Jeff Bezos veut se lancer dans le tourisme spatial début 2018

09/03/16 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Blue Origin, l'entreprise spatiale privée du fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, envisage d'envoyer les premiers touristes payants dans l'espace en 2018.

Blue Origin de Jeff Bezos veut se lancer dans le tourisme spatial début 2018

© Reuters

Le directeur a expliqué hier à The New York Times notamment que de petits groupes de six personnes pourront alors explorer temporairement l'espace. C'est la fusée réutilisable 'New Shepard' qui s'en chargera. En fonction de la qualité des tests effectués jusque là, les touristes de l'espace pourraient alors expérimenter l'apesanteur durant quelques minutes.

L'an prochain, des tests seront effectués avec des vols incluant des pilotes, mais pas encore de touristes.

Si vous êtes intéressé, sachez qu'il n'est pas encore possible d'effectuer des réservations. Le prix de ce genre de vol n'est du reste pas encore connu, mais il y a de grandes chances qu'avec un salaire moyen, vous ne puissiez pas vous le permettre.

Trump dans l'espace

En outre, il y aura probablement un invité étonnant au cours des premiers vols dans l'espace, à savoir le candidat républicain à la présidence américaine Donald Trump. L'homme d'affaires avait en décembre attaqué Bezos sur Twitter, parce que Bezos utiliserait le journal The Washington Post - depuis 2013 propriété du directeur d'Amazon - pour éluder l'impôt. Des experts ont réagi aussitôt à ces accusations et ont observé que le journal émettait des critiques à l'égard de la campagne de Trump. Voilà probablement qui explique pourquoi le candidat Trump en est venue à accuser Bezos. Mais en réaction, Bezos a proposé d'expédier Trump dans l'espace. Il n'a cependant pas précisé s'il s'agirait d'un aller simple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires