BlackBerry entend licencier jusqu'à quarante pour cent de son personnel

19/09/13 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Source: Datanews

Le fabricant de smartphones continue de rechercher des solutions pour réduire ses coûts. Voilà pourquoi il souhaite licencier jusqu'à quarante pour cent de ses employés.

BlackBerry entend licencier jusqu'à quarante pour cent de son personnel

Le fabricant de smartphones continue de rechercher des solutions pour réduire ses coûts. Voilà pourquoi il souhaite licencier jusqu'à quarante pour cent de ses employés.

Les licenciements interviendraient à partir de la fin de l'année, selon le Wall Street Journal sur base de sources qui connaissent bien la problématique de l'entreprise. En mars, le fabricant de smartphones autrefois illustre occupait encore 12.700 personnes. C'était après que l'entreprise ait déjà supprimé cinq mille postes de travail en 2012.

Depuis quelques trimestres déjà, BlackBerry est plongée dans le rouge. En juin, l'entreprise a essuyé une perte nette de 84 millions de dollars sur un chiffre d'affaires de 3,1 milliards. Il est en effet apparu que les nouveaux appareils BlackBerry 10 ne rencontraient pas le succès escompté.

L'entreprise canadienne éprouve depuis quelque temps déjà du mal à garder la tête hors de l'eau. Son conseil d'administration a décidé cet été de rechercher des options stratégiques, ce qui revient à parler d'une vente possible ou à tout le moins d'une alliance avec d'autres acteurs.

BlackBerry fut jadis le standard sur la scène des smartphones, mais ses appareils ciblaient à l'époque surtout les utilisateurs professionnels. Depuis l'arrivée d'Android, de l'iPhone et du succès débutant de Windows Phone, l'entreprise voit ses parts de marché se réduire. Il faut encore y ajouter qu'elle a dû postposer de plus d'un an la sortie de son BlackBerry 10 en raison de problèmes techniques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires