"Biztax ne peut faire face à l'afflux de déclarations"

23/09/11 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Datanews

Sur son site web, le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) n'est pas tendre envers Biztax, la nouvelle application 'Tax-on-web pour les déclarations d'impôt sur les sociétés'. "Biztax affiche de sérieuses imperfections", peut-on y lire. Le SNI demande par conséquent de postposer la remise des déclarations.

"Biztax ne peut faire face à l'afflux de déclarations"

Sur son site web, le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) n'est pas tendre envers Biztax, la nouvelle application 'Tax-on-web pour les déclarations d'impôt sur les sociétés'. "Biztax affiche de sérieuses imperfections", peut-on y lire. Le SNI demande par conséquent de postposer la remise des déclarations.

Les déclarations d'impôt sur les sociétés peuvent être remises jusqu'au 13 octobre au plus tard. Mais il y a quelques mois, le SPF Finances est passé de Vensoc à la nouvelle application, Biztax. "Il appert à présent que cette application n'est vraiment pas mature, en témoignent les nombreuses plaintes que le SNI a reçues ces derniers temps de la part de comptables. Ce sont surtout les longues files d'attente qui constituent une épine dans le pied de cette profession. Il est manifeste que Biztax ne peut faire face à l'important afflux de déclarations, ce qui fait perdre du temps précieux aux comptables à cause de ce programme chaotique. Ces heures ne peuvent en outre pas être répercutées sur les clients."

La réaction du SPF Finances au journal De Tijd est révélatrice: "Des problèmes avec Biztax, dites-vous? A notre connaissance, nous étions hier complètement paralysés." La panne a entre-temps été résolue et l'on promet des améliorations au niveau des temps d'attente.

En raison des retards, le SNI insiste pour que la remise des déclarations d'impôts sur les sociétés soit prolongée du 13 octobre au 30 novembre. "D'autant plus qu'il n'y a plus d'alternative à Biztax. Quiconque voulait renvoyer sa déclaration papier d'impôt sur les sociétés, devait le faire avant le 15 septembre."

En savoir plus sur:

Nos partenaires