'Bing copie les résultats de recherche de Google'

02/02/11 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Dans le domaine internet, une action 'piège' lancée par Google contre le moteur de recherche Bing de Microsoft a engendré pas mal de tumulte. Par cette action, Google déclare vouloir démontrer que Bing adapte ses résultats de recherche et les optimalise sur base des résultats affichés par son propre moteur de recherche. Le géant de la recherche parle de copiage et de plagiat. Microsoft réfute ces accusations. Voilà l'information qu'on pouvait lire sur le blog de Search Engine Land. Google y faisait observer que les résultats de Bing étaient souvent comparables à ceux de son propre moteur de recherche.

'Bing copie les résultats de recherche de Google'

Dans le domaine internet, une action 'piège' lancée par Google contre le moteur de recherche Bing de Microsoft a engendré pas mal de tumulte. Par cette action, Google déclare vouloir démontrer que Bing adapte ses résultats de recherche et les optimalise sur base des résultats affichés par son propre moteur de recherche. Le géant de la recherche parle de copiage et de plagiat. Microsoft réfute ces accusations.

Voilà l'information qu'on pouvait lire sur le blog de Search Engine Land. Google y faisait observer que les résultats de Bing étaient souvent comparables à ceux de son propre moteur de recherche. Pour contrôler s'il n'était pas question de tricherie, Google a tendu un piège à Bing. Pour des mots-clés improbables (comme hiybbprqag), Google affichait des résultats absolument farfelus. Et de constater que peu après, les mêmes résultats étaient affichés par le moteur de recherche de Microsoft.

Google en conclut que Bing s'inspire des résultats de Google par le biais d'outils de Microsoft, tels Suggested Sites (dans Internet Explorer 8) et Bing Bar. "Autrement dit", peut-on lire sur le Google Blog, "certains résultats de Bing ressemblent toujours plus à une ennuyeuse version incomplète des résultats de Google, une pâle imitation donc." Google exige que ce genre de pratique cesse. Elle compare Microsoft notamment à un étudiant qui copie sur son voisin à un examen.

Le fait que des résultats de recherche soient prélevés par des outils propres, n'est pas démenti par Microsoft, mais l'entreprise ne veut pas entendre parler de copiage. Elle affirme sur son blog "utiliser les données de clients opt-in comme un moyen parmi tant d'autres pour améliorer notre expérience d'utilisation". Selon le géant des logiciels, l'action menée par Google n'est rien d'autre "qu'un truc tiré d'un mauvais livre d'espionnage afin de générer des valeurs extrêmes en 'tail query ranking'".

En savoir plus sur:

Nos partenaires