Big data, une priorité pour 18% des entreprises belges

25/04/13 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Datanews

Une étude européenne de Vanson Bourne et du spécialiste de la colocation Interxion indique que quelque 81% des répondants parmi les entreprises belges se sont déjà intéressés au phénomène big data.

Big data, une priorité pour 18% des entreprises belges

Une étude européenne de Vanson Bourne et du spécialiste de la colocation Interxion indique que quelque 81% des répondants parmi les entreprises belges se sont déjà intéressés au phénomène big data. Au niveau du Benelux, il ressort que 68% des répondants examinent les possibilités offertes par le big data, mais en Belgique, ce n'est une priorité que pour 18% des entreprises. Par contre, 32% des participants belges à l'étude n'ont absolument pas le moindre projet en la matière.

Big data intéresse surtout les entreprises où la stratégie et le planning ICT sont étroitement liés (plus de 90% envisagent le big data), et le moins là où ce n'est pas le cas (seulement 40%). En Belgique, big data est assez souvent considéré tant par la direction de l'entreprise que par le département ICT comme un défi plutôt que comme une opportunité, et moins souvent comme une opportunité que dans le reste de l'Europe (10% de moins en moyenne). Les défis technologiques sont habituellement liés à l'analytique, au stockage et au réseau, alors que le besoin d'investissements (il y a des besoins plus urgents, entend-on souvent) et le manque d'expertise interne représentent des freins.

Dans le domaine des applications, la Belgique voit à raison de 50% l'e-mail comme la principale raison de se tourner vers big data - une grande différence par rapport à d'autres pays, où l'on cite plus souvent la gestion clients, l'e-commerce et les transactions financières. Au Benelux, moins de répondants (49%) considèrent aussi big data comme le moyen d'une meilleure prise de décision que dans le reste de l'Europe (57%).

En savoir plus sur:

Nos partenaires