Bientôt un titre de transport électronique unique

18/01/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Sans doute basé sur la technologie Calypso de la carte électronique Mobib actuellement en test à la STIB, le titre de transport unique pour l'ensemble des transports en commun de Belgique pourrait voir le jour d'ici 2010. La société Ubigo est en cours de création.

Sans doute basé sur la technologie Calypso de la carte électronique Mobib actuellement en test à la STIB, le titre de transport unique pour l'ensemble des transports en commun de Belgique pourrait voir le jour d'ici 2010. La société Ubigo est en cours de création.

Fin mai 2006, les autorités se mettaient d'accord sur la mise en place d'un ticket interopérable entre les différentes sociétés de transport en commun du pays (SNCB, STIB, TEC et De Lijn). L'objectif était de permettre à tout citoyen de prendre n'importe quel moyen de transport en commun en Belgique avec un seul et même titre de transport.

La plate-forme créée devrait s'inspirer du projet Mobib actuellement en test à la STIB. Il s'agit d'une carte à puce sans contact pouvant servir à la fois de titre de transport et de porte-monnaie électronique, basée sur la technologie Calypso. Une carte dont la STIB parle depuis... 2003 (voir Data News n° 21 du 8 juin 2007) et qui vient d'entrer en phase de test (non sans certains problèmes comme la dissipation de chaleur des lecteurs ou les temps de lecture des données). Elle est utilisée dans un premier temps par le personnel de la STIB et les plus de 65 ans qui devraient la recevoir d'ici la fin du 1er trimestre 2008, tandis que le déploiement complet est prévu d'ici 2009.

Le projet de carte à puce est dirigé par Syntigo, la filiale IT du Groupe SNCB. Actuellement, Syntigo élabore un 'proof of concept' technique pour vérifier si la technologie Calypso de la STIB est aussi utilisable comme base pour la smartcard interopérable belge. Pour le développement de la smartcard, une plate-forme commune, Ubigo, a été créée entre les 4 entreprises de transport. Ubigo servira notamment aussi pour le clearing des montants et la certification de l'équipement utilisé dans les sociétés de transport, afin de vérifier si l'interopérabilité est bien garantie.

Ajoutons que la puce sera "neutre" et servira uniquement de support pour le chargement d'un contrat de transport (billet ou abonnement). Les actionnaires d'Ubigo seront à 20% chacune des 4 sociétés régionales de transport, plus le Holding SNCB. Chacun des partenaires a évalué le coût de son investissement dans le projet: 56,6 millions EUR pour De Lijn, 48,3 millions EUR pour la SNCB, 24,1 millions EUR pour les TEC et 23,5 millions EUR pour la STIB, soit au total 152,5 millions EUR.

Nos partenaires