Bientôt des licenciements chez Ericsson?

12/01/10 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Chez le gestionnaire de réseaux Ericsson à Zaventem, les syndicats craignent une importante vague de licenciements au cours du premier semestre de 2010

Chez le gestionnaire de réseaux Ericsson à Zaventem, les syndicats craignent une importante vague de licenciements au cours du premier semestre de 2010.

Ericsson emploie pour l'instant encore 270 personnes. L'an dernier, l'entreprise avait déjà supprimé 68 emplois en deux phases dans le cadre d'une délocalisation d'activités vers des pays comme la Roumanie, le Liban et la Croatie. Fin 2009, 20 autres postes de travail étaient passés à la trappe dans des activités qui ne contribuaient pas à un résultat financier positif.

"Différents signaux nous font craindre que la situation risque encore de s'aggraver sous peu. Le 8 décembre dernier, Ericsson annonçait la suppression de 1.000 emplois dans le monde. Chez les clients, nous percevons aussi des rumeurs de nouveaux licenciements proches. Au sein de l'entreprise, la direction fait en outre tout ce qu'elle peut pour briser la résistance syndicale. C'est ainsi que deux délégués syndicaux ont été récemment licenciés. Une demande de concertation à propos des licenciements de fin décembre a été rejetée", déclare le secrétaire syndical Robert Veekman (CNE-GNC).

Dans un communiqué, le front commun syndical invite par conséquent la direction à entamer des négociations au sujet de la politique d'emploi dans l'entreprise. En outre, il exige la réintégration des représentants syndicaux licenciés. "Pour l'instant, il n'est pas encore question d'actions, mais au niveau syndical, nous sommes aujourd'hui devenus plus exigeants", ajoute Veekman.

Source: Belga

Nos partenaires