Bénéfice net d'Intel: en recul de 39 pour cent

17/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 16/01/07 à 23:59

Source: Datanews

Durant son quatrième trimestre de 2006, Intel annonce avoir engrangé un bénéfice net d'1,5 milliard de dollars, ce qui représente une diminution de 39 pour cent par rapport à il y a un an. Son chiffre d'affaires a également régressé. La guerre des prix qui l'oppose à AMD et une profonde réorganisation en sont les causes principales.

Le chiffre d'affaires d'Intel a été de 9,7 milliards de dollars, en recul de 5 pour cent par rapport au quatrième trimestre de 2005. Le bénéfice par action est à présent de 26 cents américains contre 40 l'année précédente. Sans les effets de la compensation en actions qui découle de la réorganisation, le bénéfice par action aurait été de 30 cents, a déclaré le fabricant de puces. Malgré ces chiffres en recul, la société a fait mieux que prévu: en se basant sur une étude de Thomson Financial, les analystes avaient en effet tablé sur un bénéfice de 25 cents par action sur un chiffre d'affaires de 9,44 milliards de dollars.Sur l'ensemble de l'année 2006, Intel a réalisé un bénéfice net de 5 milliards de dollars contre 8,7 milliards, l'année précédente. Son chiffre d'affaires a reculé de 38,8 à 35,4 milliards de dollars. Dans un premier temps, les investisseurs ont réagi avec un peu de déception au communiqué financier d'Intel, et l'action s'est tassée, mais tout est entre-temps rentré dans l'ordre.Dans la guerre des prix qui l'oppose à AMD, Intel a été forcée de réduire ses marges bénéficiaires, ce qui a mis sous pression tant son bénéfice que son chiffre d'affaires. L'année dernière, la société a cependant lancé une série de puces réussie et a ainsi pu revoir ses marges quelque peu vers le haut. Paul Otellini, CEO d'Intel: "Le leadership d'Intel dans le domaine des produits et de la technologie s'est traduit par un excellent quatrième trimestre caractérisé par des prix de vente plus élevés et des quantités records de livraisons dans les segments de marché à croissance ultra-rapide." En 2006, l'entreprise a fourni plus de 70 millions de processeurs à 65nm et a franchi au quatrième trimestre la limite des 50% pour ce qui est des produits multicoeurs.

Nos partenaires