Bénéfice en hausse de 20 pour cent chez HP

21/08/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

HP surprend les analystes en dépassant les prévisions en chiffre d'affaires et en bénéfice au troisième trimestre. Son bénéfice a grimpé de 20 pour cent.

HP surprend les analystes en dépassant les prévisions en chiffre d'affaires et en bénéfice au troisième trimestre. Son bénéfice a grimpé de 20 pour cent.

Par rapport au trimestre correspondant de 2007, le chiffre d'affaires a crû de 10 pour cent pour passer de 25,4 à 28 milliards de dollars, ce qui dépasse les attentes de la société elle-même (27,4 milliards de dollars) et étonne les analystes. Quant au bénéfice d'exploitation, il s'est inscrit à 2,5 milliards de dollars.

La division Software s'est tout particulièrement distinguée en enregistrant une croissance de 28,9 pour cent. La division Personal Systems, dont dépendent notamment les ordinateurs portables et les PC de bureau, contribue elle aussi nettement à la progression. Le chiffre d'affaires tiré des ordinateurs portables a augmenté de 26 pour cent, et celui provenant des PC de bureau de 6 pour cent.Le département Enterprise Storage and Servers (ESS) a progressé de 5 pour cent, dont 66 pour cent sont à mettre au compte des modèles lames ESS. Les ventes des systèmes de stockage ont elles augmenté de 16,5%. Quant à la division Services, elle a également fait mieux que l'an dernier.

La branche malade semble être précisément celle qui a fait la réputation de la société, à savoir les imprimantes. Sur le marché à la consommation, HP enregistre une perte de 5,5 pour cent de son chiffre d'affaires. En comparaison avec le deuxième trimestre, le recul est même supérieur à 13 pour cent. Les ventes d'imprimantes aux clients professionnels ont elles aussi reculé.

Pour le quatrième trimestre, HP prévoit de 30,2 à 30,3 milliards de dollars, compte non tenu de l'impact financier de l'acquisition d'Electronic Data Systems (EDS). Ce rachat devrait être entériné au quatrième trimestre. Les résultats sont en tout cas encourageants pour Mark Hurd, CEO de HP. Depuis qu'il a repris le flambeau de Carly Fiorina en 2005, HP n'a pas encore connu le moindre trimestre décevant.

Nos partenaires