Belnet va émettre cinq adjudications européennes pour un nouveau réseau

12/10/06 à 00:00 - Mise à jour à 11/10/06 à 23:59

Source: Datanews

Belnet, l'institution publique qui fournit l'internet ultra-rapide aux centres de recherches et aux services publics, est prête à émettre cinq adjudications européennes en vue de développer un nouveau réseau de recherches. L'objectif est d'atteindre une vitesse de 10 gigabits par seconde ou plus à partir de la fin de l'an prochain.

Belnet investira 24 millions d'euros sur 4 ans dans le nouveau réseau de recherches. L'institution tirera cette somme de ses propres réserves accumulées au cours des années écoulées. Résultat: cet investissement ne sera pas répercuté sur ses clients. Selon une étude de faisabilité réalisée l'an dernier, Belnet devrait au bout de cinq ans déjà atteindre le seuil de rentabilité avec ce projet.Le but du nouveau réseau consiste surtout à proposer une largeur de bande quasiment illimitée. Celle-ci pourrait même atteindre le cas échéant un multiple des 10 Gbps que Belnet cite comme vitesse de référence. Belnet entend aussi permettre des 'light paths', à savoir des connexions internet fixes et ultra-rapides entre deux points. "Il s'agit d'autoroutes internet à haut débit qui vont d'une porte à l'autre: pas de files, pas d'accidents, pas de retards", les qualifie-t-on de manière poétique.Cinq contratsPour le déploiement du nouveau réseau, Belnet émettra cinq adjudications. L'institution sollicitera des remises d'offres pour les centres de données, le câble à fibre optique, l'équipement de réseau IP, l'équipement optique et pour un Network Operations Center (NOC). Belnet vise 2 centres de données à Bruxelles, à partir desquels du câble à fibre optique reliera 15 'points-of-presence' de Belnet en Belgique. Pour le câble à fibre optique, Belnet négociera avec les opérateurs télécoms à propos d'un droit d'usage non résiliable d'une durée de 15 ans.L'équipement de réseau IP comprend les routeurs et commutateurs nécessaires, lesquels devraient être actifs durant l'été 2007. L'équipement optique compte des multiplexeurs et des 'crossconnects' pour activer les longueurs d'ondes dans le câble à fibre optique. Le NOC sera un helpdesk toujours disponible qui se chargera de la gestion du réseau. Il conviendra donc en fait de sous-traiter le helpdesk. "Belnet se focalise sur l'innovation et entend sous-traiter les activités une fois qu'elles sont devenues routinières. Nous pouvons de la sorte libérer davantage de personnes pour fournir une valeur ajoutée", déclare-t-on chez Belnet.Les deux premiers contrats devraient déjà être attribués respectivement en novembre et en janvier. En mai 2007, on devrait savoir qui prendra en charge l'équipement de réseau IP et l'équipement optique et, au plus tard en septembre 2007, qui exploitera le NOC.

Nos partenaires