Bellens reste, Fagard et De Lathauwer s'en vont

16/09/11 à 09:07 - Mise à jour à 09:07

Source: Datanews

Didier Bellens, CEO de Belgacom, ne devra pas quitter l'entreprise, mais sa protégée Concetta Fagard ne sera pas réengagée. Voilà ce qu'a décidé le conseil d'administration de Belgacom. La responsable des relations humaines De Lathauwer a également indiqué vouloir partir. La décision a été prise après de nombreuses heures de concertation. Finalement, le CEO de Belgacom, Didier Bellens, a dû faire marche arrière: il reste en fonction chez Belgacom, mais il devra se passer de son assistante Concetta Fagard.

Bellens reste, Fagard et De Lathauwer s'en vont

Didier Bellens, CEO de Belgacom, ne devra pas quitter l'entreprise, mais sa protégée Concetta Fagard ne sera pas réengagée. Voilà ce qu'a décidé le conseil d'administration de Belgacom. La responsable des relations humaines De Lathauwer a également indiqué vouloir partir.

La décision a été prise après de nombreuses heures de concertation. Finalement, le CEO de Belgacom, Didier Bellens, a dû faire marche arrière: il reste en fonction chez Belgacom, mais il devra se passer de son assistante Concetta Fagard. "Dans l'intérêt de l'entreprise et après concertation avec Mme Fagard, l'administrateur délégué et Mme Fagard ont convenu de mettre fin au contrat de celle-ci avec la S.A. Belgacom", peut-on lire dans un communiqué officiel. "L'administrateur délégué insiste sur le fait qu'il apprécie le travail de Mme Fagard et qu'il pourrait utiliser ses qualités dans une autre fonction en dehors de la S.A. Belgacom." L'on ne sait provisoirement pas très bien ce que cette dernière déclaration signifie.

Astrid De Lathauwer, Executive Vice President Human Resources chez Belgacom et active depuis plus de 10 ans dans l'entreprise, a par ailleurs remis sa démission, "pour se consacrer à de nouveaux projets professionnels". Cette démission a été acceptée hier soir.

Vervotte satisfaite La ministre des entreprises publiques Inge Vervotte (CD&V) se déclare satisfaite que le conseil d'administration de Belgacom et l'administrateur délégué Didier Bellens aient trouvé un accord dans l'affaire Concetta Fagard. Elle s'attend à présent à ce que toutes les parties le respectent.

"Ma première priorité a toujours été la recherche d'un consensus entre le conseil d'administration et l'administrateur délégué. Je suis heureuse qu'il en soit ainsi. Je souhaite que les parties s'en tiennent à l'accord conclu et l'exécutent correctement", telle est en teneur la réaction intégrale de Vervotte.

Nos partenaires