Bellens aurait accordé une fameuse nomination à sa secrétaire

22/08/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Didier Bellens, directeur de Belgacom, a fourni à sa secrétaire personnelle une fonction lucrative dans l'entreprise, peut-on lire dans le journal De Morgen.

Didier Bellens, directeur de Belgacom, a fourni à sa secrétaire personnelle une fonction lucrative dans l'entreprise, peut-on lire dans le journal De Morgen.

Selon les spécialistes, la nomination de Concetta Fagard à la fonction de vice-président a eu lieu contre l'avis du comité de direction, poursuit De Morgen. Fagard est arrivée chez Belgacom en 2003 en même temps que Didier Bellens, lorsque ce dernier a quitté RTL pour rejoindre l'entreprise télécom. Fagard fait depuis lors partie du cercle restreint autour du CEO qui fixe les lignes de l'entreprise publique autonome.

Le 1er mars de l'an dernier, elle a reçu une promotion officielle, puisqu'elle a été nommée vice-présidente en charge de la responsabilité sociale de l'entreprise, du sponsoring et des événements.

Dans les différents segments de l'entreprise, jusqu'à et y compris au sein du conseil d'administration, un grand mécontentement règne à propos de la carrière fulgurante de Concetta Fagard, dont personne ne sait avec certitude quels diplômes elle possède, ajoute De Morgen.

Bellens aurait "proposé" la nomination au comité de direction, mais lorsque ce dernier la refusa, le CEO aurait lui-même arrangé l'affaire à l'insu dudit comité. En interne, la nomination de Fagard fait même l'objet d'un audit, selon De Morgen.

A en croire une porte-parole de Belgacom, la promotion s'est faite sur base de l'expérience. Elle trouve par ailleurs bizarre que cette histoire émerge subitement aujourd'hui, quelques jours avant que le gouvernement décide du sort de Bellens.

Belgacom parle dans un communiqué d'"allégations fautives" et d'"informations erronées" qu'elle tient à rectifier. "En février 2007, Belgacom a décidé, dans le cadre de la réorganisation du groupe Belgacom, de dessiner une nouvelle structure pour ses cadres de direction principaux. A ce moment, toutes les nouvelles fonctions ainsi que les personnes pressenties pour les occuper ont été proposées au comité de direction du groupe. Cette nouvelle structure a été unanimement approuvée par ce comité de direction", précise le communiqué de Belgacom.

"Aucune discussion ou avis négatif n'ont été émis sur quelque fonction que ce soit, en ce compris la nomination de Mme Fagard". Selon Belgacom, tous les règlements internes ont été respectés pendant ce processus et aucune irrégularité n'a été commise.

"Une fois encore Belgacom désire insister sur le fait qu'elle trouve étrange que cet intérêt pour la fonction de Mme Fagard surgisse quelques jours avant une importante décision quant au renouvellement éventuel de son ceo. Les fonctions des cadres de direction (TGR) sont entrées en vigueur depuis le 1er mars 2007 sans jamais susciter la moindre question, conclut le communiqué.

Source: Belga

Nos partenaires