Belgique: le paiement sans contact tarde

11/12/07 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Si les premiers pilotes de paiement par carte sans contact ont vu le jour dans les pays voisins, la Belgique ne devrait voir apparaître les premiers essais qu'avec les cartes de fidélité et pas de paiement.

Si les premiers pilotes de paiement par carte sans contact ont vu le jour dans les pays voisins, la Belgique ne devrait voir apparaître les premiers essais qu'avec les cartes de fidélité et pas de paiement.

Certes, Atos Worldline Belgique (ex-Banksys) a déjà procédé à des essais. C'est ainsi qu'aux Pays-Bas, la chaîne de magasins C1000 a permis à certains clients de payer par GSM équipé d'une puce spéciale dans le cadre d'un partenariat avec Rabobank. Il suffit à l'acheteur de présnter son GSM devant le terminal (adapté) et d'introduire son code pour se voir débiter de ses achats. La technologie utilisée est baptisée 'Near Field Communication' et est promotionnée par Sony et Philips.

De même, Visa et MasterCard procèdent à des essais de paiement par carte sans contact. Sachant évidemment que le 'sans contact' est déjà répandu dans d'autres domaines, par exemple dans les transports en commun (comme la carte MoBIB de la STIB dans notre pays, dont la technologie est d'ailleurs déjà largement répandue à Paris).

Reste que "le 'business model' est complexe à mettre en place compte tenu du nombre d'acteurs qui interviennent dans le processus, chacun désirant évidemment sa part du gâteau. Et le 'business case' n'est pas encore clairement établi", remarque Vincent Roland, CEO d'Atos Worldline Belgique.

Si aucun projet n'existe actuellement dans notre pays, Vincent Roland confie que la carte de fidélité des grandes surfaces pourrait être dotée de la technologie 'contactless' et que l'on pourrait voir apparaître les premiers essais dans le second semestre de l'an prochain.

Nos partenaires