Belgacom reprend 180.000 clients de Scarlet

15/02/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Belgacom rachète le fournisseur de services télécoms Scarlet pour 185 millions d'euros et amplifie ainsi sa position dominante sur le marché en accueillant 180.000 clients. Reste à savoir si le conseil belge pour la concurrence donnera son feu vert.

Belgacom rachète le fournisseur de services télécoms Scarlet pour 185 millions d'euros et amplifie ainsi sa position dominante sur le marché en accueillant 180.000 clients. Reste à savoir si le conseil belge pour la concurrence donnera son feu vert.

L'entreprise néerlandaise Scarlet, surtout active en Belgique, est solidement présente sur le marché résidentiel en tant que fournisseur de services de téléphonie et de haut débit à bas prix. Dans le segment professionnel, où elle compte quelque 5.000 PME comme clientes, elle a, l'an dernier, sous-traité entièrement ses ventes à Itelco. "Auprès des entreprises, Scarlet n'est pas très puissante. Nous ne l'avons jamais rencontrée ces dernières années", explique Danielle Jacobs, directrice de Beltug, qui considère cette reprise comme un nouveau pas vers une consolidation encore plus poussée sur le marché belge. Selon ses propres dires, Scarlet aurait réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 125 millions d'euros répartis en Belgique et aux Pays-Bas. Selon Gert Post, 'managing director' de Scarlet, quelque 80 à 85 pour cent de ce chiffre d'affaires provient de Belgique, où l'entreprise compte 150.000 clients environ (PME incluses). Selon les chiffres de la Banque Nationale, Scarlet, qui possède dans notre pays quatre sociétés différentes, a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires consolidé de quelque 95 millions d'euros.

"Nous rachetons Scarlet pour ses clients résidentiels qui pourront d'ailleurs continuer à bénéficier de leur offre intéressante. L'appellation Scarlet restera aussi d'actualité", explique Ingvild Van Lysebetten, porte-parole de Belgacom. On ne sait pas encore si Belgacom rachètera également la partie néerlandaise de l'entreprise. Autre point intéressant: Scarlet vend les services GSM de Base et compte ici, selon Gert Post, quelque 10.000 à 11.000 clients. Reste à savoir combien de temps il faudra attendre avant que ceux-ci soient absorbés par Proximus.

Fin 2002, Scarlet avait pris possession de KPN Belgique qui avait investi 200 millions d'euros dans notre pays, dont la moitié environ dans un vaste réseau de fibre optique de 2.000 à 3.000 km. Un an plus tard, Scarlet vendait le centre de données 'Cybercenter' à Belgacom pour 20 millions d'euros. Elle a racheté entre-temps aussi les fournisseurs de services internet Planet Internet et Tiscali Belgique. L'an dernier, elle avait encore repris Signpost et ses 17.000 clients.

KPN et Telenet étaient aussi citées comme de possibles repreneurs de Scarlet. En 2002, Telenet était déjà candidate pour la reprise de KPN Belgique. Le porte-parole de Telenet s'est abstenu de tout commentaire. Il s'agit de voir à présent si le rachat de Scarlet par Belgacom sera approuvé par le conseil pour la concurrence. Belgacom possède en effet déjà une position dominante sur le marché résidentiel. L'on s'attend à ce que le conseil se prononce d'ici septembre.

Nos partenaires