Belgacom réduit ses prévisions annuelles suite à des résultats décevants

06/05/11 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Datanews

Durant le premier trimestre de 2011, Belgacom a enregistré un chiffre d'affaires d'1,58 milliard d'euros, en recul de 3,5 pour cent par rapport à la période correspondante de l'an dernier. Ces résultats sont inférieurs aux attentes. Voilà pourquoi l'entreprise télécoms a revu à la baisse ses prévisions annuelles.

Belgacom réduit ses prévisions annuelles suite à des résultats décevants

Durant le premier trimestre de 2011, Belgacom a enregistré un chiffre d'affaires d'1,58 milliard d'euros, en recul de 3,5 pour cent par rapport à la période correspondante de l'an dernier. Ces résultats sont inférieurs aux attentes. Voilà pourquoi l'entreprise télécoms a revu à la baisse ses prévisions annuelles.

La diminution des revenus pèse aussi sur le résultat d'exploitation (ebitda), lequel est de 480 millions d'euros, soit trois pour cent inférieur à ce qu'il était au premier trimestre de 2010.

La clientèle de Belgacom TV (+54.000 abonnés), de l'internet fixe (+10.000) et de l'internet mobile (+5.000) a certes augmenté, mais l'entreprise a par contre enregistré une diminution du nombre de ses lignes fixes (-52.000) et de ses clients mobiles (-28.000).

"Nos résultats du premier trimestre n'ont pas répondu à nos attentes, en particulier dans le segment à la consommation, dont la cause principale a été le ralentissement inattendu au niveau de la consommation de la voix mobile au premier trimestre. Au niveau des produits pour lignes fixes, nous observons aussi que l'érosion progressive de la part de marché, en raison de la concurrence constante du câble, continue de mettre la pression sur nos résultats", indique Didier Bellens, CEO de Belgacom, dans un communiqué de presse.

Belgacom s'attend à présent à ce que les apports au niveau du groupe sur l'ensemble de l'année soient d'1 à 2 pour cent inférieur aux prévisions. Pour le résultat d'exploitation, l'entreprise envisage un recul de 4 à 5 pour cent.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires