Belgacom lance un outil 'webshop' pour les PME

27/03/13 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Datanews

Les PME peuvent désormais créer chez Belgacom leur propre magasin web sans avoir la connaissance technique pour ce faire. A partir de 20 euros par mois, elles disposent de tous les outils e-commerciaux.

Belgacom lance un outil 'webshop' pour les PME

Le service s'appelle Belgacom Becloud e-Commerce et cible surtout les entreprises qui sont trop petites pour s'acheter leur propre infrastructure ou qui ne peuvent pas s'adresser directement aux clients internet. Le coiffeur et le boulanger en quelque sorte. Il sera possible d'y proposer des produits ou d'y mettre en oeuvre un système de réservation.

Le module de départ de 20 euros par mois permet de présenter 10 produits ou de planifier jusqu'à 25 réservations. Cela représente 25 pages web qui peuvent être proposées en trois langues. La formule à partir de 25 euros couvre directement jusqu'à 1.000 produits. Il y a aussi des formules à 30 et à 50 euros par mois.

Ces formules contiennent des modules de paiement et de livraison. Il vous faudra cependant encore conclure vous-même un contrat avec les partenaires concernés. D'origine, Belgacom collabore avec Docdata Payments et GLS, mais les clients sont libres de choisir d'autres acteurs. Le système est en principe aussi combinable avec des progiciels ERP ou avec des systèmes d'autres fournisseurs ou partenaires.

La plate-forme proprement dite provient de l'entreprise allemande ePages, chez qui Belgacom a conclu un accord d'exclusivité pour les clients au Benelux.

850.000 clients potentiels

Belgacom ne souhaite pas dévoiler le nombre de magasins web qu'elle espère soutenir. "La Belgique est un pays de PME. Nous savons donc qu'il y a 850.000 clients potentiels", déclare Walter Vanuytven, responsable de BeCloud. "L'e-commerce est en plein boom, mais le seuil d'entrée est très haut. Nous allons à présent le rabaisser sensiblement."

Comme Belgacom cible les entreprises sans connaissance IT, elles n'auront pas besoin non plus pour le magasin web de développeurs web ou d'intégrateurs. Un point délicat s'il en est car Belgacom collabore aussi étroitement avec ceux-ci pour d'autres services.

"C'est un outil que vous pouvez mettre en oeuvre vous-même très simplement et y associer un domaine. Les gens ont certes souvent les compétences voulues, mais il y en a à coup sûr qui se rabattront quand même sur leur revendeur IT habituel. Dans cette optique, il est aussi intéressant d'effectuer l'agencement par le biais de partenaires IT", explique Vanuytven.

De Waele: 'Une belle formule de base'

Il va de soi que Belgacom apprécie au plus haut point son service 'cloud', mais qu'en pense donc une agence web comme Wijs? Le CEO de celle-ci, Bart De Waele, évoque surtout la différence existant entre ce que son entreprise propose et ce que Belgacom fait: "C'est du 'clé sur porte' par lequel nous ciblons surtout la communication et le design sur mesure. Disposer d'une boutique web, c'est facile, mais veiller à ce qu'elle accueille des visiteurs qui achètent, c'est autre chose. Les agences numériques peuvent donner une meilleure réponse."

De Waele est cependant positif vis-à-vis de l'initiative: "Il s'agit certainement d'une belle formule de base et d'une manière à la fois très agréable et sûre de se lancer dans l'e-commerce. En Belgique, nous accusons du retard dans ce domaine, surtout les vendeurs, ce qui fait qu'il est extrêmement intéressant que ce genre de solutions existent."

En savoir plus sur:

Nos partenaires