Belgacom et Alcatel-Lucent vont collaborer aux paiements mobiles

02/06/09 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

Belgacom et Alcatel-Lucent vont coopérer à mettre au point un nouveau modèle commercial dans le domaine des paiements mobiles via PingPing et les services sans contact de Touchatag.

Belgacom et Alcatel-Lucent vont coopérer à mettre au point un nouveau modèle commercial dans le domaine des paiements mobiles via PingPing et les services sans contact de Touchatag.

Le but des deux acteurs est d'en arriver à un modèle ouvert permettant la création de nouvelles applications pour les paiements mobiles et les cartes sans contact. Via [PingPing], Belgacom est actif dans les micro-paiements mobiles, alors que [Touchatag (créée sous l'appellation Tikitag)] - dans le giron d'Alcatel-Lucent - propose des services sans contact via la technologie Near Field Communication (NFC).

D'ici l'automne prochain, les utilisateurs belges pourront utiliser une seule carte sans contact ou un GSM équipé de la technologie NFC incorporée ou encore un sticker RFID pour accéder à tout un éventail d'applications. Concrètement, les deux entreprises envisagent notamment la publicité interactive, les programmes et coupons de fidélité. Ils plancheront aussi sur un système d'accréditation commun qui devrait permettre à des tiers (opérateurs et créateurs d'applications) de développer de nouveaux programmes.

Par ailleurs, le PingPing a le vent en poupe, selon Belgacom. Depuis deux mois déjà, quasiment 500 utilisateurs pilotes peuvent payer leurs consommations à la cafétéria des tours Belgacom ou leurs achats au City Delhaize Manhattan via PingPing. Kinepolis, The Foodmaker et la Vrije Universiteit Brussel (VUB) se sont entre-temps aussi ralliés à l'écosystème PingPing.

Nos partenaires