Belgacom achète sous réserve 75 millions d'obligations de Scarlet

18/06/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Belgacom rachète un 'emprunt obligatoire progressif pré-IPO' subordonné que Scarlet avait émis en 2005. A condition évidemment que le Conseil de la Concurrence approuve le rachat.

Belgacom rachète un 'emprunt obligatoire progressif pré-IPO' subordonné que Scarlet avait émis en 2005. A condition évidemment que le Conseil de la Concurrence approuve le rachat.

En février, Belgacom avait proposé 185 millions d'euros pour l'opérateur belgo-néerlandais Scarlet, sous réserve que le Conseil belge de la Concurrence donne son feu vert pour la reprise. Ce montant excluait l'endettement et le cash de Scarlet.

Le 15 février 2005, Scarlet avait toutefois émis un 'emprunt obligatoire progressif pré-IPO' subordonné de 75 millions d'euros dans l'attente de son entrée à la Bourse. Scarlet -en réalité Belgacom- rachète à présent cet emprunt à hauteur de 105 pour cent de sa valeur nominale, plus les intérêts fixes et progressifs cumulés, plus une prime de 2 pour cent. Ce rachat n'est cependant possible que si le Conseil de la Concurrence approuvé le rachat de Scarlet par Belgacom.

L'accord pèse aujourd'hui quelque 83 millions d'euros, selon Joost Kromhout, le porte-parole de Rabo Securities, qui gère l'opération. Ce montant va donc encore augmenter et devra s'ajouter au prix de rachat proposé par Belgacom.

Les intérêts étaient à l'origine de 4,25 pour cent, mais ont grimpé d'un demi pour cent depuis février 2007. Ils ne devaient être payés qu'en 2012, à l'échéance de l'emprunt. Joost Kromhout n'a pas dévoilé le montant des autres dettes de Scarlet.

Scarlet pense pouvoir racheter les obligations cette année encore. Les propriétaires de 69% des obligations ont déjà marqué leur accord quant au rachat. Les autres sont invités à s'exprimer d'ici le 4 juillet. Allen & Overy est le conseiller juridique de Scarlet.

Nos partenaires