Belgacom 4G déjà disponible dans 213 villes

23/10/13 à 16:46 - Mise à jour à 16:46

Source: Datanews

44 pour cent de la population belge peut souscrire à l'offre Belgacom 4G proposant l'internet mobile rapide.

Belgacom 4G déjà disponible dans 213 villes

44 pour cent de la population belge peut souscrire à l'offre Belgacom 4G proposant l'internet mobile rapide.

"Lorsque j'entends nos concurrents parler d'une quinzaine de villes, je peux vous dire que le réseau Belgacom 4G est entre-temps déjà disponible dans 213 villes", affirme Geert Standaert, le responsable réseaux de Belgacom, lors d'une rencontre avec la presse en marge du Broadband World Forum à Amsterdam.

Selon Belgacom, le déploiement de l'internet mobile rapide de quatrième génération est ainsi parfaitement dans les temps. Actuellement, la couverture extérieure est de quelque 44 pour cent. D'ici la fin de l'année, Belgacom cible les 50 pour cent. "Cela signifie que d'ici là, 1 Belge sur 2 aura accès à la 4G", poursuit Standaert. Par souci de clarté, il est question ici de 'population coverage', alias la portée dans les zones les plus densément peuplées.

"Une vitesse de 40 à 50 Mbps n'est certainement pas une exception. Le moyenne que nous mesurons, est de 22 Mbps", ajoute Standaert. La demande en largeur de bande mobile continue du reste à augmenter de manière spectaculaire. Le nombre d'utilisateurs de données mobiles a plus que doublé (x 2,3) l'année dernière, mais durant la même période, la consommation de données de chaque abonné a crû de plus de 60%. Au troisième trimestre de cette année, cette tendance semble encore se renforcer. "Mi-2013, nous avions vu transiter sur notre réseau mobile autant de données que durant toute l'année 2012. Cela engendre des défis réseautiques, mais cela ne signifie certainement pas que notre réseau est déjà saturé", déclare encore Standaert.

A propos de la concurrence, Belgacom ne semble ne se faire que peu de tracas. "Nous observons surtout que Base consent des efforts supplémentaires. Mais si je compare leurs réalisations à notre carnet de route, je constate qu'ils nous emboîtent le pas", conclut Geert Standaert. Belgacom ne cite cependant aucun chiffre au sujet du nombre actuel d'utilisateurs 4G. Standaert daigne cependant encore révéler qu'un abonné 4G semble provisoirement consommer seulement un peu plus de données qu'un client 3G: "Peut-être la mentalité doit-elle encore changer chez les utilisateurs finaux. Ils se font encore trop de souci à propos du prix. A tort car nos limites de données sont aujourd'hui nettement plus élevées."

En savoir plus sur:

Nos partenaires