Bebo va aussi sortir en français

17/03/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

America Online va lancer une version française de son site de socialisation Bebo. L'entreprise de médias entend ainsi s'emparer de sa part du gâteau que représente la popularité en croissance rapide des réseaux sociaux en Europe, et va donc ajouter cinq nouvelles langues à son portefeuille.

America Online va lancer une version française de son site de socialisation Bebo. L'entreprise de médias entend ainsi s'emparer de sa part du gâteau que représente la popularité en croissance rapide des réseaux sociaux en Europe, et va donc ajouter cinq nouvelles langues à son portefeuille.

Bebo compte actuellement 22 millions d'utilisateurs, dont 50% aux Etats-Unis et les 50 autres pour cent en Grande-Bretagne, Irlande et Australie. Dans les prochains mois, le réseau entend partir à la conquête du continent européen avec des versions en français, espagnol, italien, allemand et néerlandais.

"Le succès de notre plate-forme dans des régions comme la Grande-Bretagne et l'Irlande nous incite à étendre nos services aux marchés dynamiques sur le continent européen", peut-on lire dans le communiqué de presse. "Le public qui utilise les réseaux sociaux, croît vite, et notre plate-forme permet aux utilisateurs d'entrer en contact avec d'autres utilisateurs, des produits de loisirs et des marques, tant au niveau local que mondial."

Bebo a aussi conclu des accords avec toute une série d'entreprises de médias européennes. Clipfish de RTL, AlloCiné, Yalp de Telecom Italia et Preview Networks Filmtrailer vont ainsi ouvrir des canaux de loisirs sur Bebo. En outre, AOL espère attirer davantage de visiteurs en supportant Open Media, une plate-forme de diffusion de la vidéo en ligne.

La grande question est de savoir combien d'Européens attendent Bebo dans leur langue. Une initiative semblable de MySpace, il y a peu, s'est terminée en queue de poisson et fait donc craindre le pire pour AOL. En outre, Bebo est, malgré l'introduction des cinq nouvelles langues, encore loin des quarante langues que le leader du marché, Facebook, met à disposition. Et le belge et très populaire Netlog propose plus de 20 langues lui aussi.

Nos partenaires