Beaucoup de femmes ICT dans le top 50 des 'most powerful women'

13/10/10 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Datanews

Dans le top 50 des 'most powerful women' établi par le magazine américain Fortune, il y a pas moins de onze femmes ICT, parmi lesquelles de nouveaux visages émanant d'Apple et de Google.

Beaucoup de femmes ICT dans le top 50 des 'most powerful women'

Dans le top 50 des 'most powerful women' établi par le magazine américain Fortune, il y a pas moins de onze femmes ICT, parmi lesquelles de nouveaux visages émanant d'Apple et de Google.

La femme ICT la plus puissante des Etats-Unis est, selon le magazine, Ginni Rometty (53 ans), senior vice president sales chez IBM, en charge depuis juillet aussi du marketing et de la stratégie. Elle est citée comme successeur possible de l'actuel CEO d'IBM, Sam Palmisano.

Rometty dépasse Ursula Burns, CEO de Xerox, et Carol Bartz, CEO de Yahoo. La quatrième de ce classement est Safra Catz, co-présidente d'Oracle. Une autre dame connue est Ann Livermore, HP executive vice president de la division enterprise représentant un chiffre d'affaires de 53,6 milliards de dollars (où est hébergée également EDS). Sheryl Sandberg, COO de Facebook, figure aussi dans le top 20.

Parmi les nouvelles venues, citons Susan Wojcicki (42 ans), Google vice president product management, et Katie Cotton (44 ans), responsable corporate communications chez Apple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires