Be-Mobile présente une solution d'information routière exclusive

25/10/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Des caméras intelligentes qui détectent les piétons, des systèmes de vidéo-détection qui identifient les numéros de plaques, et toutes sortes de panneaux routiers variables: ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses solutions technologiques destinées à faciliter le trafic quotidien qui ont été présentées, hier, au congrès ITS (Intelligent Transport Systems). L'une des entreprises à avoir retenu le plus d'attention a été Be-Mobile qui promet une meilleure information routière à chaque conducteur.

Des caméras intelligentes qui détectent les piétons, des systèmes de vidéo-détection qui identifient les numéros de plaques, et toutes sortes de panneaux routiers variables: ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses solutions technologiques destinées à faciliter le trafic quotidien qui ont été présentées, hier, au congrès ITS (Intelligent Transport Systems). L'une des entreprises à avoir retenu le plus d'attention a été Be-Mobile qui promet une meilleure information routière à chaque conducteur.

Il s'agit là d'une promesse déjà souvent faite, mais Steven Logghe de Be-Mobile nous assure que sa solution est vraiment unique dans son genre. "Nous combinons en fait les données de mesure reçues via quatre canaux différents. Nous exploitons pour commencer les renseignements des véhicules, taxis et autobus équipés d'un système 'track & trace'. De plus, nous travaillons aussi avec des 'floating vehicule data', à savoir des données de mesure collectées via les mâts d'antennes GSM de Proximus. Toute cette info est ensuite encore enrichie par les données fournies par Touring Mobilis et par celles des autorités (les centres routiers). Le résultat final, c'est que nous pouvons envoyer une information routière extrêmement précise."

"Une information routière qui couvre non seulement les autoroutes, mais aussi les nationales et les voies locales", ajoute Jan Cools, CEO de Be-Mobile. "Nous avons négocié pendant un an, mais nous sommes aujourd'hui ravis d'avoir pu conclure un accord quinquennal exclusif avec Proximus. Ses 'floating vehicule data' ne sont certes pas bon marché, mais offrent assurément une plus-value importante. Partout où l'on trouve des mâts d'antennes GSM, les données fournies par chaque client Proximus qui en fait usage, sont collectées. De manière entièrement anonyme, faut-il le dire, afin d'éviter tout problème de non-respect de la vie privée. En combinant ces données avec nos autres sources, nous sommes parfaitement capables de prévoir avec précision la durée du déplacement."

Be-Mobile avait annoncé sa collaboration avec Proximus [en juin] déjà, mais ce n'est que depuis la fin du mois dernier que le système est entièrement opérationnel. Be-Mobile est aujourd'hui pleinement occupée à élaborer les business plans pour les différents déploiements commerciaux. "Le plus évident, c'est bien entendu que notre information routière aboutisse en tant qu'option (payante) dans un système de navigation de type GPS", ajoute Cools. "Mais nous visons aussi d'autres canaux. C'est ainsi que nous pouvons vendre également notre contenu aux stations radio et TV - nous avons déjà mené des négociations très approfondies avec certaines - et aux portails web. D'ici quelques semaines, les consommateurs pourront aussi consulter notre information routière en appelant un numéro de téléphone spécial."

À propos de TMC (Traffic Message Channel) - l'information routière émise sur les ondes et actuellement utilisée par différents fabricants de GPS pour des calculs d'itinéraires dynamiques -, Cools n'est pas vraiment enthousiaste: "Quelle que soit la manière dont vous l'examinez, TMC est un support limité avec ses 100 bits/seconde. C'est via ce même canal que toute l'info des émetteurs passe, sans compter que l'intervalle de mise à jour est limité. Nous allons, il est vrai, lancer notre propre service TMC payant lors du prochain salon de l'auto, mais nous croyons nettement que l'avenir appartient au canal du contenu en ligne."

Selon Jan Cools, il existe cependant aussi tout un marché à saisir dans le secteur des entreprises: "Nous mettrons aussi à disposition nos données sous la forme d'une application intranet. Les grosses sociétés pourraient par exemple prévoir dans leur hall un moniteur affichant en temps réel la durée des déplacements vers les grandes villes. Ou intégrer l'information à leur intranet, afin que les employés puissent solliciter très facilement la durée de leur voyage de retour vers leur habitation. Il ne faut pas oublier non plus les autorités qui pourraient plus aisément et plus rapidement cartographier les embouteillages et ainsi mieux gérer le réseau routier."

http://www.datanews.be/nl/news/90-13-13641/be-mobile-puurt-verkeersinformatie-uit-gsm--en-gps-data.html

Nos partenaires