BASF IT Services et KBC ICT s'allient pour sortir de leur pré carré

01/02/07 à 00:00 - Mise à jour à 31/01/07 à 23:59

Source: Datanews

Les ex-départements informatiques de la multinationale pétrochimique et du groupe bancaire, déjà devenus des sociétés autonomes, vont à présent coopérer pour proposer des services IT à de (grosses) entreprises externes.

"Nous sommes les fournisseurs de services IT du groupe KBC, mais notre objectif est clairement d'étendre nos services aux clients 'corporate' du marché IT externe," a rappelé Carl Tilkin Franssens, le directeur général de KBC ICT. Il ajoute qu'actuellement les clients externes représentent environ 5% des revenus. Le but est de monter à terme cette portion aux alentours de 30%. "C'est une indication. Notre but n'est pas de devenir un véritable fournisseur ICT," précise Carl Tilkin Franssens. Wolfgang Erny, l'administrateur délégué de BASF IT Services est confronté au même défi. Il n'est dès lors pas si étonnant que les deux entreprises aient conclu un accord de coopération portant sur une durée initiale de trois ans. Aux termes de cet accord de coopération (il ne s'agit pas d'un joint-venture), KBC ICT et BASF IT Services vont combiner leurs offres de services d'externalisation en matière de gestion d'applications SAP, gestion d'infrastructure et de centres de données et services d'intégration. La collaboration sera envisagée au cas par cas en fonction des besoins d'outsourcing de la grosse entreprise cliente. Les deux entreprises mettent en avant leurs complémentarités, en termes de secteurs d'activité (industrie et finances), expériences (BASF plutôt dans SAP et la gestion des postes de travail, KBC ICT plutôt dans les centres de données et l'intégration d'applications). Selon Carl Tilkin Franssens, la raison de cette collaboration est avant tout d'acquérir une masse critique et de combler des trous dans les offres respectives, sur un marché qui fonctionne de plus en plus en consortiums. Il n'est pas question pour l'heure de mouvements d'externalisation d'un partenaire vers l'autre. Il ajoute en outre que les offres se chevauchent très peu, notamment du fait de disparités géographiques (une partie des services de BASF IT est par exemple centrée sur l'Allemagne).KBC ICT emploie environ 2000 personnes en Belgique, dont 800 travaillent pour des services d'infrastructure ICT et de centres de données. La société a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 400 millions d'euros en 2006 (ce qui la placerait théoriquement parmi les 10 plus gros fournisseurs IT en Belgique). BASF IT Services, basée en Allemagne, emploie quelque 2300 personnes, dont une partie sur son site d'Anvers. La société a réalisé un chiffre d'affaires de 364 millions d'euros en 2005.

Nos partenaires