Base s'embarque aussi avec les Chinois

23/12/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Dans les années à venir, la société chinoise ZTE pourra développer le réseau 3G de Base.

Dans les années à venir, la société chinoise ZTE pourra développer le réseau 3G de Base.

KPN a choisi ZTE Corporation comme fournisseur d'appareils 3G compatibles HSPA pour le futur développement et la mise à jour technique des réseaux mobiles en Allemagne (E-Plus) et en Belgique (Base ou KPN Group Belgium). ZTE l'a notamment remporté face à Ericsson, le fournisseur maison de BASE. Via HSPA, le réseau Base devra sous peu pouvoir offrir des vitesses jusqu'à 21,6 Mbit/s.

Dans le communiqué de presse, KPN ne cache pas pourquoi elle a opté pour ZTE. Le choix "s'inscrit dans le cadre de la stratégie de KPN Mobile International visant à harmoniser de manière optimale les investissements et les recettes", dit-on. Pour Base, c'est la première fois que le fournisseur Ericsson est mis hors course.

L'un après l'autre, les opérateurs de télécommunications belges annoncent que pour leurs futures extensions de réseau et d'infrastructure mobile, ils font appel à des fournisseurs chinois. Huawei - un des grands concurrents de ZTE - livre déjà Mobistar et depuis peu aussi Belgacom. Ce n'est que récemment que Huawei a fait savoir qu'elle allait ouvrir une implantation R&D à Louvain-la-Neuve. Les fournisseurs occidentaux traditionnels se plaignent depuis déjà un petit temps de la concurrence déloyale des entreprises chinoises. Leurs produits et services bon marché ne seraient en effet possible que grâce à un solide soutien de la part des pouvoirs publics chinois.

Nos partenaires