BASE s'associe à Mobile Vikings

29/01/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Mobile Vikings entend rendre l'internet mobile 'gratuit' via le réseau de BASE et le m-commerce.

Mobile Vikings entend rendre l'internet mobile 'gratuit' via le réseau de BASE et le m-commerce.

Mobile Vikings est un MVNO (Mobile Virtual Network Operator) qui souhaite trouver par le biais du m-commerce des modèles de revenus alternatifs pour les opérateurs. Le résultat final devrait être la gratuité de l'internet mobile pour les clients. Ou comme le déclare le CEO de Mobile Vikings, Frank Bekkers: "Un mariage entre les télécoms et l'internet."

Bekkers parle aussi volontiers d'une 'liaison' avec BASE, où la pression sera de mise. En réalité, il faut donc considérer Mobile Vikings comme un prolongement commercial prudent du projet 'living lab' préparé il y a 4 ans déjà par l'entreprise hasseltoise CityLive.

Les premières cartes SIM seront proposées le 1er février. Pour 15 euros par mois, vous bénéficierez de l'internet mobile (1 giga-octet max.) et de 1.000 SMS. Les appels seront facturés 0,24 euro par minute vers tous les réseaux belges, alors que chaque SMS supplémentaire reviendra à 0,1 euro.

"En voyant ces prix, n'importe quel analyste dirait que c'est là le modèle idéal pour tomber très rapidement en faillite", ajoute Frank Bekkers sur le ton de la plaisanterie. "Nous avons dès lors aussi sciemment opté pour un système de croissance contrôlé à l'image de Google. Cette année, nous accueillerons au maximum 10.000 utilisateurs. Actuellement, 2.600 demandes ont déjà été enregistrées."

Un premier service concret sera MyHub: une espèce d'agrégat de sites de socialisation, avec Facebook et Twitter en têtes de pont. Via un stream 'MyHub', les utilisateurs pourront suivre tous les messages. A partir du 1er mars, le m-commerce viendra s'y ajouter. En fonction du modèle d'iBood, les utilisateurs bénéficieront chaque jour d'une offre spéciale d'un produit à prix réduit. Cette offre se trouvera dans le stream MyHub. Les transactions mobiles seront traitées via la plate-forme CityLive sous-jacente et m-banxafe. Dans une troisième phase - dès septembre -, des publicités sur mesure seront également ajoutées par des entreprises de direct marketing partenaires.

Reste à savoir si ce modèle commercial novateur sera un succès. Frank Bekkers le sait mieux que quiconque: "Peut-être nous rendrons-nous compte dans quelques mois que nous faisons fausse route. Mais nous sommes pour l'instant convaincus que l'internet mobile devient terriblement important."

Comme BASE ne dispose pas de réseau 3G commercial propre, le service internet mobile transitera par le réseau EDGE assez lent. Des tests effectués par CityLive, il apparaîtrait cependant que cela ne se traduit pas par une différence tangible sur le GSM. De son côté, BASE déclare "tenir à coeur Mobile Vikings et y retrouver ses racines de pionnier".

Nos partenaires