Base reste à l'écart du marché professionnel

25/03/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

L'opérateur GSM Base restera en dehors du marché professionnel, aussi longtemps que le régulateur, l'IBPT, n'interviendra pas. C'est le mois prochain, en avril, qu'est attendu le jugement du tribunal à propos de la réclamation d'un montant de 500 millions d'euros à l'encontre Belgacom.

L'opérateur GSM Base restera en dehors du marché professionnel, aussi longtemps que le régulateur, l'IBPT, n'interviendra pas. C'est le mois prochain, en avril, qu'est attendu le jugement du tribunal à propos de la réclamation d'un montant de 500 millions d'euros à l'encontre Belgacom.

Base continue de cibler la partie inférieure du marché des entreprises et a dans ce but conclu notamment une collaboration avec Unizo. Elle n'a cependant pas le moindre projet d'accueillir d'assez grandes sociétés. "Nous n'y arrivons tout simplement pas", a expliqué le porte-parole Bart Vandesompele à l'occasion des 10 ans de Base. "Nous devons verser 7 cents à Proximus pour la terminaison des appels, mais Proximus propose par exemple 4,9 cents au ministère de la défense. Il nous est donc impossible de nous aligner. Nous ne pouvons en effet pas vendre à perte."

Selon Vandesompele, le jugement rendu par le tribunal en avril sera dès lors extrêmement important. Il y a six ans, Base avait déposé plainte contre Proximus pour abus de sa position dominante. Base lui réclame 500 millions d'euros, un montant qui, selon Vandesompele, pourrait atteindre le milliard d'euros avec les intérêts.

Base, qui a entre-temps changé son appellation en KPN Group Belgium, a entamé une campagne pour promouvoir de nouveau la marque Base, et ce sept ans après son lancement en 2002. L'opérateur compte aujourd'hui 2 millions d'abonnés. 1,44 million supplémentaire sont clients chez des partenaires et rapportent donc nettement moins à l'opérateur GSM. "Aussi longtemps que nous 'chipons' des clients à Proximus et à Mobistar, ce n'est pas un problème." Base possède une part de marché totale de 23,6 pour cent (en ce compris les partenaires) pour un chiffre d'affaires de 647 millions d'euros.

Nos partenaires