Base ressent l'adaptation des tarifs de terminaison

08/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 07/05/07 à 23:59

Source: Datanews

Ce n'est pas que cela aille mal pour l'opérateur mobile, puisqu'il est encore et toujours en croissance, mais celle-ci est freinée par la réduction de ce qu'on appelle les tarifs de terminaison, ainsi que par la forte concurrence.

Le chiffre d'affaires de Base a grimpé au premier trimestre de 5,7 pour cent à 149 millions d'euros. Son bénéfice d'exploitation a, lui, augmenté de 27 pour cent à 33 millions d'euros. Et sa clientèle a crû de 117.000 abonnés pour atteindre, fin du trimestre, 2,5 millions, ce qui représente une hausse de 21 pour cent par rapport à l'an dernier. Sa part de marché en chiffre d'affaires a de ce fait augmenté de 2 pour cent à quelque 16 pour centLa croissance au premier trimestre a cependant dû affronter la récente adaptation des tarifs de terminaison (appliqués pour la commutation vers un autre réseau) et la concurrence sur le marché belge de la téléphonie mobile. Le 1er mai, ces tarifs de terminaison ont d'ailleurs de nouveau été diminués de quelque 20 pour cent, prévient Base.

Nos partenaires