Base perd un procès contre Belgacom

23/03/10 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

L'auditorat du Conseil de la Concurrence a jugé non fondée une plainte déposée par le groupe télécoms Base à l'encontre de Belgacom.

L'auditorat du Conseil de la Concurrence a jugé non fondée une plainte déposée par le groupe télécoms Base à l'encontre de Belgacom.

Voilà ce qu'annoncent les journaux De Tijd et L'Echo. C'est en 2004 que Base avait introduit une plainte pour abus présumé de position dominante de la part de Belgacom dans le trafic GSM international. L'ex-monopoliste aurait imposé à Base des tarifs MTR trop bas (les tarifs que les opérateurs se facturent mutuellement pour des communications entre leurs réseaux) pour des communications internationales vers le réseau de Base. A l'époque, Belgacom confiait à Base une partie des appels internationaux.

Selon l'auditorat, la plainte ne tient pas debout. Base aurait même pu profiter de meilleurs tarifs que Proximus, la propre filiale de Belgacom. Le jugement date du 24 décembre, mais n'est paru que maintenant dans le Moniteur. De même, la plainte selon laquelle Belgacom aurait imposé des tarifs trop élevés aux opérateurs étrangers, a été réfutée.

Belgacom indique que Base "n'est pas toujours le petit opérateur sympathique qu'on imagine et qu'une plainte ne signifie pas toujours que quelqu'un est automatiquement coupable". Base ne s'en fait pas à propos de ce jugement. "C'est une affaire ancienne. Belgacom a même déjà cessé cette pratique", déclare le porte-parole Bart Vandesompele. "Nous avions abandonné tout espoir en 2007 déjà. L'auditorat a à présent simplement décidé de clôturer le dossier."

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires