Base mise sur les données mobiles

13/02/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Le Mobile World Congres semble être l'endroit rêvé pour annoncer que vous allez bientôt faire une... annonce. Après Mobistar ("la semaine prochaine, nous prévoyons une nouvelle offre AtHome"), place à présent à Base. "Avant le 1er mars, nous présenterons nos nouveaux projets tarifaires, spécifiquement pour les données mobiles", a déclaré son CEO, Libor Voncina.

Le Mobile World Congres semble être l'endroit rêvé pour annoncer que vous allez bientôt faire une... annonce. Après Mobistar ("la semaine prochaine, nous prévoyons une nouvelle offre AtHome"), place à présent à Base. "Avant le 1er mars, nous présenterons nos nouveaux projets tarifaires, spécifiquement pour les données mobiles", a déclaré son CEO, Libor Voncina.

Voncina a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse de Mobile Challengers, l'alliance des opérateurs européens qui veulent être des 'casseurs de prix' sur le marché télécom, et dont Base fait partie. En un an, l'alliance est passée de 3 à 7 membres et déclare être en négociations avec de nouveaux acteurs intéressés. Le plus récent adhérant au groupe est la société française Bouygues Telecom.

Comme on l'a appris la semaine dernière déjà, l'alliance propose un tarif 'wholesale' uniforme en itinérance de données pour 25 cents par mégaoctet. "Et ce, alors que la moyenne européenne atteint pas moins de 5 euros par mégaoctet", selon Voncina. Un point que l'alliance a par ailleurs aussi clairement formulé dans une lettre ouverte adressée à l'euro-commissaire Viviane Reding. "Nous invitons les acteurs en vue, comme Vodafone, à adhérer à notre initiative", peut-on y lire sur un air de défi.

Pour ce qui est de la diminution de prix - qui entraînera donc de nouveaux projets tarifaires avant le 1er mars dans notre pays -, Base ne craint pas de couper dans le vif. "Oui, le 'mal' sera durement ressenti au début, mais nous nous attendons à une correction de la situation. Nous l'avons déjà vu en itinérance vocale où, après les réductions de prix, les clients effectuent davantage d'appels internationaux qu'avant. Nous ne pouvons certainement pas affirmer que nos rentrées ont régressé après la diminution des tarifs d'itinérance", ajoute encore le CEO de Base.

Et le fait que les esprits chagrins pourraient prétendre que c'est assez facile de réduire les prix pour un acteur modeste disposant d'un réseau 3G peut-être moins valable, Voncina le réduit au silence: "Nous n'avons en effet pas un gros trafic de données, mais nous ne sommes pas les seuls. Certains l'affirment peut-être, mais personne n'a un important trafic de données actuellement. Nous sommes cependant convaincus que cela va changer, une tendance que nous espérons forcer avec un niveau de prix intéressant." Le trafic des données sera aussi stimulé par l'introduction de nouveaux services, dont la messagerie instantanée.

Nos partenaires