Base et Tellink au tribunal

09/06/10 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Datanews

KPN déclare que "le non-paiement de factures explique la décision de ne pas prolonger la collaboration.

Base et Tellink au tribunal

Comme nous l'avions écrit hier, l'opérateur télécoms anversois Tellink délaisse Base pour Mobistar. Base conteste cependant les raisons alléguées par Michael Leiner de Tellink pour justifier ce départ.

Dans une réaction, KPN Group Belgium déclare que "le non-paiement de plusieurs factures par Tellink explique la décision de Base de ne pas prolonger la collaboration. Les deux parties n'ont en effet pas pu trouver d'arrangement à propos de ce problème de dette."

Il en résulte que ce sont les tribunaux qui devront se prononcer dans cette affaire. Base indique aussi que le 3G évolue rapidement. "Après Anvers (où est installée Tellink), Gand et Bruxelles, il y a à présent une couverture 3G complète de l'ensemble des 3,5 millions de clients de KPN/Base en Belgique, même s'ils se trouvent à Liège ou à Charleroi.

Ces dernières années, KPN a investi 800 millions d'euros en Belgique uniquement dans le réseau Base. Au niveau des accords d'itinérance ('roaming'), KPN/Base peut certainement aussi soutenir la comparaison avec ceux conclus au sein du groupe Orange", peut-on encore lire dans un communiqué officiel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires