Base et Orange se penchent aussi sur la 4,5G

01/03/17 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Source: Datanews

Proximus n'est pas la seule entreprise à faire grand cas de la 4,5G. Les deux autres opérateurs examinent ou planifient eux aussi le déploiement de la norme supérieure.

Base et Orange se penchent aussi sur la 4,5G

. © .

Base (Telenet) est actuellement occupée à étendre son réseau, afin de mieux affronter la concurrence. Ses investissements d'un montant de quelque 250 millions d'euros incluent aussi plusieurs pylônes pour la 4,5G, qui seront installés au cours de cette année. La technologie avait été testée une première fois à la fin de l'année dernière déjà.

Orange est également en train d'effectuer des tests, mais n'a pas encore de timing concret pour un déploiement. L'opérateur ne négocie pas encore avec les fabricants, mais apporte la nuance, selon laquelle il n'existe pas encore beaucoup d'appareils compatibles dans nos contrées. Seul l'Huawei P10, qui arrivera bientôt sur le marché, supportera la technologie et ce, même si les appareils 4G ordinaires tireront aussi un certain gain de vitesse de la 4,5G.

La norme réseautique plus rapide est une version plus mature de la 4G présente aujourd'hui dans la plus grande partie du pays. La 5G, elle, se fera encore un peu attendre. Le secteur aboutira lentement à une norme, attendue au niveau mondial au plus tôt à partir de 2019, mais probablement en 2020.

La 5G ne sera du reste pas simplement 'encore plus rapide' que la 4G. L'objectif est aussi de faire réagir le réseau plus rapidement et de le rendre 'scindable', afin que plusieurs services puissent rencontrer différents types de besoin, comme par exemple une plus large bande passante, un temps de réaction plus court ou une interaction plus fluide avec un grand nombre d'appareils (internet des choses).

En savoir plus sur:

Nos partenaires