Bart Versluys s'empare de 25 pour cent de Zora Bots

06/02/17 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Trends-Tendances

L'agent immobilier Bart Versluys entre dans Zora Bots, un développeur ostendais de logiciels pour robots humanoïdes utilisés dans les soins de santé et l'accueil. Grâce à sa participation, il garde l'éditeur de software à l'écart des mains chinoises.

Bart Versluys s'empare de 25 pour cent de Zora Bots

© .

Zora Bots, installée à Ostende et à Diepenbeek, développe du software pour les robots NAO de 57 cm de haut de l'entreprise japonaise Softbank Robotics. Selon Zora Bots, son software tourne à présent sur 400 de ces "Zorabots" au niveau mondial.

L'application la plus connue concerne les prestations de soins, où le robot vient en aide lors d'exercices thérapeutiques, pour la revalidation et la motivation des patients. Parmi les autres applications, il y a l'accueil (réception), l'animation de petites fêtes ou pour répondre à des questions dans des magasins. "Zora Bots sera bientôt prête à présenter des robots que tout un chacun utilisera à la maison ou au travail", annonce l'entreprise.

Via son groupe d'investissement Scorpiaux, Bart Versluys prend une participation de 25 pour cent dans le holding QBMT chapeautant Zora Robotics NV, comme l'entreprise s'appelle officiellement. Il y rejoint ainsi l'actionnaire Summa, la société d'investissement de la famille Cok, surtout connue ici comme co-investisseur dans Punch International, à côté de Guido Dumarey. Miranda Cok est la représentante de Summa, qui possède aussi un quart des actions.

Les 50 pour cent restants des actions sont la propriété des co-CEO de Zora Robotics, à savoir Tommy Deblieck et Fabrice Goffin.

Lors d'une conférence de presse, Bart Versluys a déclaré qu'il y avait de l'intérêt de la part d'investisseurs chinois pour Zora Robotics. En entrant dans l'entreprise à un prix rivalisant avec l'offre chinoise, il maintient l'ancrage belge de celle-ci. Aucun montant n'a cependant été révélé pour la transaction. Selon le journal De Tijd, le chiffre d'affaires de Zora Robotics aurait été de 2 millions d'euros l'année dernière.

Via Scorpiaux, Versluys possède aussi des participations dans Mithra, Fagron et MDxHealth.

Nos partenaires