Bart Decrem quitte Disney

08/01/14 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Datanews

Bart Decrem, le responsable des jeux mobiles chez Disney, quitte l'entreprise de divertissements. Ce Belge à succès n'a pas encore de plans concrets à propos de le suite de sa carrière.

Bart Decrem quitte Disney

Bart Decrem, le responsable des jeux mobiles chez Disney, quitte l'entreprise de divertissements. Ce Belge à succès n'a pas encore de plans concrets à propos de le suite de sa carrière. Le co-fondateur de Tapulous et Sébastien de Halleux (co-fondateur de Playfish) sont considérés comme les Belges ayant le mieux réussi à la Silicon Valley. En 2010, l'homme originaire de Dilbeek est arrivé chez Disney, après que le géant des loisirs ait engloutit sa petite entreprise de jeux.

Avec le jeu d'adresse musical 'Tap Tap Revenge', Tapulous a conçu l'un des premiers jeux pour l'iPhone à connaître un énorme succès, ce qui n'est pas passé inaperçu. Ensuite, le jeu 'Riddim Ribbon' de Tapulous a même eu l'honneur d'être présenté lors d'un discours thématique prononcé par le CEO d'Apple, Steve Jobs, à San Francisco.

Après le rachat de son entreprise, Decrem resta chez Disney pour y prendre les rênes des jeux mobiles. En l'espace de deux ans, il est parvenu, à l'entendre, à atteindre jusqu'à 25 fois la première place dans l'App Store d'Apple avec de nouveaux jeux. L'un des succès majeurs enregistrés par Disney sous les auspices de Decrem est 'Where's My Water'. Durant le premier mois de sa sortie, ce jeu a été téléchargé un million de fois, et cela ne s'est pas arrêté là.

Hier, Decrem a toutefois annoncé sur le blog technologique Re/code qu'il quittait Disney. La direction des jeux mobiles, il l'avait du reste déjà confiée à un collègue. L'année dernière, l'homme qui avait fait se rencontrer Decrem et Disney, John Pleasants, s'en était allé lui aussi.

Decrem n'a pas encore de plans concrets quant à la suite de sa carrière, même s'il a laissé entendre qu'il n'était pas contre le lancement d'une nouvelle startup.

Le timing est du reste bon pour ce faire car comme Decrem l'a suggéré dans son récent discours prononcé au congrès d'iMinds à Bruxelles, "l'on vit une époque ultra-intéressante dans le domaine technologique, et il y a pas mal de choses formidables qui se font en robotique et dans le mobile."



En savoir plus sur:

Nos partenaires