Barco supprime encore 200 emplois

03/12/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Le groupe technologique belge Barco va licencier du personnel pour la troisième fois cette année. Précédemment, 151 postes de travail étaient déjà passés à la trappe.

Le groupe technologique belge Barco va licencier du personnel pour la troisième fois cette année. Précédemment, 151 postes de travail étaient déjà passés à la trappe.

Barco va continuer à réduire ses effectifs dans le cadre de son plan général d'économies annoncé lors de la présentation des résultats du deuxième trimestre de 2008. Voilà ce que déclare le groupe technologique au moyen d'un communiqué de presse.

En septembre déjà, il avait annoncé un certain nombre de licenciements. Et à présent, l'entreprise souhaite de nouveau se séparer de quelque 200 collaborateurs au niveau mondial, dont 130 ce mois-ci encore et les autres au cours de 2009. En Belgique, quelque 40 à 50 personnes devraient perdre leur emploi, selon le porte-parole Jean-Pierre Tanghe.

Barco est aux prises avec toute une série de facteurs internes et externes défavorables, dont la crise économique et des coûts trop élevés. Pour renverser la vapeur, l'entreprise avait annoncé en été déjà un plan d'économie de 30 millions d'euros. En juillet, ce plan avait entraîné la perte de 113 postes de travail, auxquels il convient d'en ajouter 38 en septembre. En outre, l'on a appris que 55 autres collaborateurs avaient changé de travail et que Barco allait remplacer les départs de manière nettement plus sélective.

"Ce sont principalement des employés et des cadres qui s'en vont", ajoute Tanghe. "Nous choisissons d'effectuer la réorganisation pas à pas, ce qui explique les trois phases de pertes d'emploi." Le groupe occupe plus de 3.000 personnes dans le monde.

Sources: Trends.be/Belga

Nos partenaires