Banksys lance le paiement par GSM

21/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 20/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Parlant de première mondiale, Banksys vient de dévoiler une solution de paiement sécurisé par GSM, en partenariat avec l'ensemble des banques belges et des trois opérateurs de téléphonie mobile.

Fruit de 3 années de développement, la solution est destinée à permettre des paiements entre un commerçant et un particulier en utilisant simplement son GSM (grâce à l'accord avec les opérateurs Proximus, Mobistar et Base). Seules contraintes: disposer d'une carte SIM de type m-banxafe (il en existe 1,8 million actuellement en circulation, mais le parc total de cartes SIM devrait être remplacé d'ici 3,5 ans environ) et s'enregistrer tant pour le commerçant que pour le particulier en suivant une procédure particulière.Précisons que la technologie m-banxafe existe depuis quelques années déjà et permettait déjà le rechargement de sa carte GSM, la consultation de son solde bancaire et la consultation des dernières transactions bancaires effectuées.Banksys estime qu'un paiement par GSM prend à peine 35 secondes et devrait intéresser tout commerçant qui ne voit pas l'intérêt (financier) d'un terminal de paiement (même mobile). Le montant minimum sera dans le futur de 6 EUR (il s'agira d'un 'hardcoding'), tandis que le maximum est celui de la carte bancaire. Banksys insiste sur l'aspect sécurité puisque l'opération n'est valable qu'après introduction d'un code (tant du commerçant que du particulier) et que l'authentification est de type Triple-DES. Ajoutons que l'opération est facturée 0,49 EUR pour le commerçant (HTVA) et 0,25 EUR pour le particulier (TVAC).D'ores et déjà, la solution fonctionne pour le paiement d'achats effectués chez Colruyt et livrés par Collivery, tandis que plusieurs autres partenaires ont déjà donné leur accord de principe et sont en phase de déploiement (VTB-VAB, Day-by-Day, Arrivero, Taxis Verts-Taxi Orange, etc.). Et à partir de la mi-mai, tous les commerçants pourront adhérer à ce service. La cible visée dans un premier temps par Banksys avec le paiement par GSM est toute transaction effectuée par un commerçant ou une profession libérale et aujourd'hui réglée en espèces.Interrogé sur [l'offre de Tunz], Vincent Roland, CEO de Banksys, se demande s'il s'agit "d'un modèle bancaire ou d'un moyen de paiement, lequel n'est dans ce cas guère sûr". Et d'ajouter que Tunz propose plutôt une sorte de porte-monnaie mobile (qui convient au paiement de petits montants et n'est pas lié à un compte et une carte bancaires) et constitue donc plutôt une offre complémentaire que vraiment concurrente.Ajoutons que Banksys envisage le développement de cette offre à l'international, grâce à son nouvel actionnaire qu'est Atos Origin.

Nos partenaires