Banksys devant une énigme à propos de l'erreur des transactions débitées deux fois

27/03/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

L'on a vite évoqué le fait d'une erreur informatique pour expliquer que dimanche soir, d'anciennes transactions ont été de nouveau débitées de plus de 10.000 comptes bancaires. Mais quant à savoir ce qui s'est passé exactement, c'est encore et toujours le flou total.

L'on a vite évoqué le fait d'une erreur informatique pour expliquer que dimanche soir, d'anciennes transactions ont été de nouveau débitées de plus de 10.000 comptes bancaires. Mais quant à savoir ce qui s'est passé exactement, c'est encore et toujours le flou total.

Jean-Michel Dasnoy, porte-parole de Banksys - Atos Worldline, a comme d'habitude d'abord tenté de minimiser l'incident: "Il s'agit exactement de 10.519 transactions datant du 8 mars 2005 à 13H15 qui ont été remises dans le circuit. Ce n'est vraiment pas grand-chose en comparaison avec les millions de transactions effectuées chaque jour."

Selon les premières informations des techniciens qui se penchent sur le problème, un fragment d'un ancien fichier de transactions financières de 2005 aurait de nouveau abouti sur le disque de production. Ce dernier transfère 9 fois par jour les transactions vers les instances ad hoc. "Normalement, il existe une procédure de nettoyage automatique de ces anciennes transactions. Nous ne pouvons toujours pas expliquer comment ces dernières ont pu de nouveau aboutir sur ce disque. Peut-être une manipulation erronée...?", ajoute encore Dasnoy.

ING et sa filiale Record Bank, ainsi que la Banque de la Poste ont effectué réellement les transactions fautives. Chez Fortis, le problème a été découvert à temps, et les transactions ont pu être évitées. "Les clients ne perdront pas d'argent. Nous allons simplement les recréditer du même montant à la même date de valeur."

Nos partenaires