Banksys : ce sera bien Atos Origin

20/07/06 à 00:00 - Mise à jour à 19/07/06 à 23:59

Source: Datanews

Les rumeurs qui identifiaient depuis environ un mois le groupe de services informatiques Atos Origin comme racheteur de Banksys étaient bien fondées : la vente entre les deux groupes a été signée hier, pour un montant tenu secret.

L'opérateur de paiements électroniques belge Banksys ne cachait plus ces derniers mois qu'il cherchait à s'adosser à un groupe international dans l'optique de l'ouverture du marché européen en 2010. A cette échéance devrait en effet se mettre en place la SEPA ou "single payments area" qui donnera naissance à une sorte d'"euro électronique", pour reprendre l'expression de Vincent Roland, le CEO de Banksys.Le partenaire international sera donc Atos Origin. Ce groupe européen de services informatiques, issue à l'origine de la fusion entre la française Atos et la néerlandaise Origin, a signé ce 19 juillet un accord d'acquisition avec Banksys, Bank Card Company (BCC) et les quatre actionnaires majoritaires (Dexia, Fortis, ING et KBC). "Ce nouveau partenariat permettra à Banksys et BCC d'atteindre une place prépondérante sur la scène internationale qui se dessine actuellement et permettra à Atos Origin de devenir leader européen des services de paiement. La reprise effective est prévue pour fin 2006, sous réserve de l'approbation par les autorités européennes de la concurrence," déclare Banksys dans un communiqué. Le montant de la transaction n'est pas révélé.Banksys et BCC seront intégrées à la division Atos Wordline, spécialisée dans le traitement des échanges électroniques à grands volumes et les services de paiements électroniques. Atos Wordline emploie 2600 collaborateurs en Europe et réalise un chiffre d'affaires de près de 400 millions d'euros. Banksys et BCC comptent quant à elles 1100 employés pour un chiffre d'affaires 2005 de 309 millions d'euros.

Nos partenaires