Baisse du chiffre d'affaires et du bénéfice de Belgacom

25/07/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Pour le premier semestre 2008, le chiffre d'affaires du groupe Belgacom s'est élevé à 2.962 millions d'euros, en baisse de 2,5% par rapport à l'année précédente.

Pour le premier semestre 2008, le chiffre d'affaires du groupe Belgacom s'est élevé à 2.962 millions d'euros, en baisse de 2,5% par rapport à l'année précédente.

Selon Belgacom, ce recul de 77 millions d'euros est presque entièrement imputable (76 millions) à l'impact négatif du règlement sur la mobilophonie. Au sein de la division Consumer Business Unit, le chiffre d'affaires aurait enregistré une hausse de 0,9% au lieu d'une baisse de 1,5%, si l'on ne tient pas compte dudit règlement. Même constat à la division Enterprise Business Unit (EBU), qui accuse un recul de 1,8% sur une base annuelle. Sans tenir compte de la législation mobile, le chiffre d'affaires de l'EBU a progressé de 0,9%, dopé par l'essor des services de données mobiles. International Carrier Services (ICS) progresse de 3,8% par rapport au premier semestre. Fin juin, le groupe Belgacom avait engrangé un bénéfice de 471 millions d'euros.

En termes de résultats opérationnels, Belgacom TV a attiré 86.141 nouveaux clients. À la fin juin, ce service comptait 391.460 clients, soit un ARPU (chiffre d'affaires moyen par utilisateur) de 17,5 euros. Les "packs" (offre combinée Triple Play) continuent d'être prisés des consommateurs. Globalement, à la fin juin, la division CBU avait vendu 231.000 packs, dont 27.000 écoulés au second trimestre 2008.

Sur le marché professionnel, notamment au sein du secteur ICT, Belgacom est forcée de reconnaître que la situation économique a clairement sapé ses performances. "Tant au niveau national qu'international, notre secteur est en proie à un ralentissement", explique le CEO Didier Bellens qui maintient la stratégie de convergence définie. Face à l'affaiblissement des performances ICT et aux volumes plus bas que prévu pour le roaming sortant, Belgacom se voit contrainte de réviser ses prévisions annuelles pour le chiffre d'affaires. Au lieu d'une baisse de 1%, le groupe Belgacom table à présent sur un recul de 2% de son chiffre d'affaires pour 2008.

Nos partenaires