B.Lite envisage la 4G à Bruxelles pour l'automne

21/06/13 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Datanews

B.Lite - qui a racheté l'entreprise belge Clearwire en avril - veut commercialiser une offre 'quadruple play' sur base de la 4G. Son ambition est toujours d'être le premier fournisseur 4G à Bruxelles, même s'il s'agit ici de la variante TD-LTE avec laquelle les smartphones ne sont pas encore compatibles jusqu'à présent.

B.Lite envisage la 4G à Bruxelles pour l'automne

B.Lite - qui a racheté l'entreprise belge Clearwire en avril - veut commercialiser une offre 'quadruple play' sur base de la 4G. Son ambition est toujours d'être le premier fournisseur 4G à Bruxelles, même s'il s'agit ici de la variante TD-LTE avec laquelle les smartphones ne sont pas encore compatibles jusqu'à présent.

B.Lite - l'entreprise de l'entrepreneur télécoms Max Heilbron - poursuit son projet de proposer la 4G sur base de TD-LTE. "Vu la norme de rayonnement actuelle en vigueur à Bruxelles, nous sommes le seul acteur capable de proposer dès à présent la 4G. Nous devons profiter de cet avantage", a déclaré Heilbron qui, pour la presse, a procédé hier jeudi à une démo de la formule test 4G à Ixelles. "D'ici septembre, j'espère que les premières antennes seront prêtes, afin de pouvoir lancer une offre commerciale avant la fin de l'année", a ajouté Heilbron. Mais l'intention originale n'était-elle pas de proposer une offre 4G à Bruxelles fin 2012 déjà? "J'étais prêt, mais pas le fournisseur apparemment", a réagi Heilbron.

Besoin de capital frais

Heilbron n'a cependant pas encore pu donner beaucoup de détails sur l'offre commerciale finale: "Nous démarrerons d'abord avec un 'roadshow', afin d'obtenir les fonds nécessaires pour l'achat du matériel (infrastructure TD-LTE de l'entreprise anglo-israélienne Airspan Networks). Quelques capital-risqueurs se sont du reste déjà engagés. Dès que le financement sera terminé, nous pourrons entamer rapidement le déploiement." Heilbron n'a pas souhaité révéler de quelle somme d'argent il avait besoin pour couvrir par exemple tout le centre-ville de Bruxelles avec la 4G.

Ce déploiement sera donc une offre 'quadruple play' sur base de la 4G. B.Lite fournira aux clients un modem d'Huawei servant aussi de routeur. La téléphonie proviendra de 3Starsnet - l'entreprise VoIP de Heilbron -, alors que pour la télévision, appel sera fait à la box Bhaalu de Right Brain Interface. "La 4G, c'est l'autoroute, mais l'on a aussi besoin d'une voiture pour rouler dessus: nous allons donc aussi proposer des services tels Bhaalu", a expliqué Heilbron. Pour ce qui est de l'autoroute, les clients peuvent s'attendre à des vitesses de navigation jusqu'à 60 Mbit/s. Pour les services de téléphonie mobile, l'on déclare chez B.Lite être en négociations avec des opérateurs en vue de conclure un accord 'full MVNO': une construction du genre Telenet qui utilise le réseau mobile de Mobistar. L'on ne sait toutefois encore rien sur le prix final, même si B.Lite promet dès à présent des "prix compétitifs".

Pas encore pour les smartphones

Au niveau technique, B.Lite utilise le spectre 3,5 GHz: une licence indépendante de la technologie qu'il avait prise conjointement avec Clearwire. Actuellement, selon Heilbron, Clearwire compte encore quelque 12.000 clients wimax, principalement à Bruxelles. Dès que ce sera possible, ceux-ci 'migreront' vers la 4G. Les pylônes wimax existants pourraient être aisément transformés en pylônes TD LTE. "Généralement, nous ne devrons que renouveler le permis environnemental à cette fin, ce qui va assez vite", a encore expliqué Heilbron.

Il y a quand même encore un fameux 'mais'. Actuellement, aucun smartphone ou tablette en Belgique ne peut exploiter la technologie TD-LTE. "Nous nous attendons à ce que des appareils 'multibandes' sortent chez nous d'ici la fin de l'année. A ce moment, il sera possible d'utiliser notre réseau avec un smartphone 4G."

Six autres villes après Bruxelle

Outre le modem d'Huawei, des clés USB et des routeurs devraient bientôt aussi être disponibles de la part de ZTE, Greenpacket ou Gemtek notamment. Avec ce genre de clé USB, il pourrait déjà être possible d'équiper certaines tablettes ou certains ordinateurs portables du haut débit mobile de B.Lite. Après Bruxelles, six autres villes seront ciblées, notamment Gand, Louvain et Alost, où l'ex-Clearwire exploite des sites d'antennes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires