Aventiv devient Nomadesk

26/03/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

La jeune entreprise gantoise Aventiv se rebaptise en Nomadesk, du nom du serveur de fichiers virtuel auto-développé que l'entreprise commercialise.

La jeune entreprise gantoise Aventiv se rebaptise en Nomadesk, du nom du serveur de fichiers virtuel auto-développé que l'entreprise commercialise.

"C'est nettement plus facile pour tout le monde, explique son CEO, Filip Tack. L'on m'a souvent demandé pourquoi nous n'utilisions pas la marque Nomadesk comme appellation de notre entreprise, puisque nous n'avions qu'un seul produit." La dénomination Aventiv avait plutôt été choisie par prudence. "Comme il n'était pas certain du tout à l'époque que nous trouverions des fonds, il était assez risqué de miser sur un seul produit. Mais c'est l'inverse qui s'est passé."

L'an dernier, Tack et son équipe ont examiné à la loupe l'utilisation de la version bêta de Nomadesk. "Nous en avons conclu que nous devons surtout cibler les petites entreprises. Le marché des consommateurs, par contre, est ultra-compétitif." Le 1er avril, avec le lancement de la version 3.0 de Nomadesk, le produit deviendra payant pour la première fois. Par 'team file server' (nombre illimité d'utilisateurs, quantité illimitée de données, sans parler d'une 'fair use policy'), cela reviendra à 12 EUR/mois. Il y aura aussi un modèle d'entrée de gamme meilleur marché pour une utilisation personnelle. "Aussi longtemps que vous inspirez confiance, les entreprises sont prêtes à payer."

Même si Nomadesk dispose encore d'une filiale à Atlanta, les Etats-Unis seront moins prioritaires que précédemment pour elle. "Nous continuerons à y étendre nos activités, mais nos attentes y étaient peut-être quelque peu trop élevées. Pour Nomadesk, l'Europe l'emporte actuellement sur les Etats-Unis."

Nos partenaires