Avec son entreprise Sparkcentral, Davy Kestens récolte 12 millions de dollars de capital frais aux Etats-Unis

21/01/15 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Sparkcentral, la startup de l'entrepreneur belge Davy Kestens, a recueilli à San Francisco 12 millions de dollars (10,3 millions d'euros). Depuis le démarrage de son entreprise, il a ainsi déjà récolté un capital total de 17,6 millions de dollars.

Avec son entreprise Sparkcentral, Davy Kestens récolte 12 millions de dollars de capital frais aux Etats-Unis

Davy Kestens © Franky Verdickt

Voilà ce qu'on peut lire dans De Tijd et VentureBeat.

Avec cet argent frais - provenant majoritairement du capital-risqueur Split Rock de Minneapolis, qui siègera par la même occasion au sein du conseil d'administration de Sparkcentral -, l'entreprise entend 'croître de manière agressive' et 'investir dans le développement ultérieur du produit', a déclaré Kestens à VentureBeat. De nouvelles fonctionnalités CRM seront ainsi ajoutées au produit.

Nouvel emplacement, nouveaux employeurs

Kestens souhaite aussi engager 25 nouveaux collaborateurs au siège central européen de Sparkcentral dans le campus Corda d'Hasselt, ainsi que 15 autres à San Francisco, où l'entreprise déménagera d'ici deux semaines dans un nouvel emplacement d'une taille trois fois plus importante que l'actuel, indique encore De Tijd.

Méga-contrat

Davy Kestens croit en outre que 'ce ne sera pas la dernière grande phase de capitalisation' et qu'il a récemment signé avec Sparkcentral 'un premier méga-contrat' avec un client non nommément cité.

Sparkcentral - ex-TwitSpark - est un outil logiciel qui permet aux entreprises de réagir à ce que disent les clients sur elles dans les médias sociaux. Uber, Netflix, des compagnies aériennes telles Airlines et Swissair et des entreprises télécoms telles T-Mobile et Mobile Vikings font partie de sa clientèle.

Nos partenaires