Audi, BMW et Mercedes mettent au point conjointement des voitures connectées

27/09/16 à 13:44 - Mise à jour à 13:43

Source: Datanews

Après le rachat du service de cartes HERE de Nokia, les trois constructeurs automobiles présentent pour la première fois de nouveaux services. D'autres marques, mais aussi des producteurs d'applis et des fabricants de smartphones, pourront les utiliser.

Audi, BMW et Mercedes mettent au point conjointement des voitures connectées

. © .

Il s'agit de ce qu'on appelle des 'vehicle-sourced data services'. Ils s'échangent mutuellement les données des voitures des trois marques, éventuellement complétées par une approche des files à la fois meilleure et plus sûre. Pensons ici entre autres à un freinage brusque ou à une surface routière humide, pour lesquels les conducteurs proches sont prévenus.

Concrètement, il s'agit de quatre services: Here Real-Time, Here Hazard Warnings, Here Road Signs et Here On-Street-Parking. A partir du premier semestre de 2017, les constructeurs automobiles mettront aussi la plate-forme à la disposition d'autres constructeurs automobiles, de marques de smartphones ou de producteurs d'applis, qui pourront souscrire une licence sur la technologie.

L'initiative se limite actuellement, il est vrai, aux trois marques qui ont repris Here. Mais c'est la première fois que des concurrents présentent ensemble une solution de voiture connectée (connected car) qui tire en outre ses données directement des capteurs de la voiture. D'autres alternatives telles Waze (Google) offrent aujourd'hui aussi des infos routières sur base des renseignements d'autres conducteurs. Mais c'est dans ce cas l'usager de la route qui doit lui-même apporter la plupart des informations. Audi, Mercedes et BMW auront pour leur part avec Here des milliers, voire quelques millions d'yeux sur la route, qui se transféreront mutuellement et automatiquement des infos routières.

Audi, BMW et Daimler (Mercedes-Benz) avaient racheté le service cartographique Here durant l'été 2015 à Nokia pour 2,8 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le rachat est terminé, et l'entreprise cartographique possède un nouveau CEO en la personne du Néerlandais Edzard Overbeek, qui provient de Cisco.

Nos partenaires