"Aucun problème de sauvegarde après le cambriolage des cabinets du CD&V"

26/09/08 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

La ministre des fonctionnaires et des entreprises publiques Inge Vervotte dément le fait qu'il n'existerait pas un backup du contenu des ordinateurs dérobés dans son cabinet.

La ministre des fonctionnaires et des entreprises publiques Inge Vervotte dément le fait qu'il n'existerait pas un backup du contenu des ordinateurs dérobés dans son cabinet.

Selon le journal De Morgen, dans la nuit de lundi à mardi, des malfaiteurs se sont introduits par effraction dans les cabinets de la ministre Inge Vervotte et des secrétaires d'Etat Etienne Schouppe et Carl Devlies. Ils connaissaient les codes d'accès secrets. Ils ont emporté tous les ordinateurs portables qu'ils ont pu trouver. Selon le journal, les cabinets s'arracheraient à présent les cheveux du fait qu'il n'existerait pas de copie de sauvegarde du contenu des ordinateurs.

La ministre Vervotte réfute ces informations: "Le service IT a assuré une parfaite protection des données: les documents internes, de même que tout le trafic e-mail sont toujours stockés, sécurisés et sauvegardés sur un serveur central. Sans accès à ce serveur, ces données sont inaccessibles. Le stockage centralisé sur le serveur protégé fait en sorte que les données sont parfaitement conservées."

"Il est donc absolument mensonger de prétendre qu'il n'y aurait pas de backup central", ajoute-t-elle.

Source: Belga

Nos partenaires